Cham (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue cham. Pour le peuple cham, voir Chams. Pour les autres significations, voir Cham.
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Cham
Pays Viêt Nam, Cambodge
Région Sud
Nombre de locuteurs cham occidental : 246 990[1]
cham oriental : 73 790[2]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3
Variétés :
cja – cham occidental
cjm – cham oriental
IETF cja, cjm

Le cham (parfois écrit cam, prononcer « tchamme ») est une langue austronésienne parlée dans le Sud du Viêt Nam et au Cambodge.

Le cham est la langue des Chams, un peuple d'Asie du Sud-Est qui vit dans le centre de l'actuel Viêt Nam et dans une partie du Cambodge actuel, une partie d'entre eux pratique une version très spécifique de l'Islam et sont appelés les musulmans bani. Les Cham avaient autrefois un royaume, le Champa, annexé en 1822 par le Viêt Nam.

Classification[modifier | modifier le code]

Le cham est une des langues chamiques. Celles-ci semblent liées aux langues malaïques. Elles font partie du malayo-polynésien occidental.

Les langues chru, haroi, jarai, Roglai du Nord et rhade du Viêt Nam, et le tsat sur l'île de Hainan dans le sud de la Chine, sont apparentées au cham.

De manière plus lointaine, ces langues sont apparentées à l'aceh, de Sumatra.

Dialectes[modifier | modifier le code]

Il existe un cham littéraire, qui a deux descendants actuels : le cham occidental (en), parlé au Cambodge et le cham de Phan Rang, au Viêt Nam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le cham possède une tradition littéraire très ancienne. Il existe donc un cham littéraire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ethnologue code « cja ».
  2. Ethnologue code « cjm ».

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Dictionnaires et grammaires[modifier | modifier le code]

  • (fr+en) Etienne Aymonier, Antoine Cabaton, Dictionnaire čam-français, vol. Volume 7 of Publications de l'École française d'Extrême-Orient, E. Leroux,‎ (lire en ligne), p. 587(PARIS IMPRIMERIE NATIONALE ERNEST LEROUX, ÉDITEUR, RUE BONAPARTE, 28)(Original from Harvard University)(Digitized Jun 11, 2008)
  • (fr+en) Etienne Aymonier, Grammaire de la langue chame, SAIGON, Imprimerie coloniale,‎ (lire en ligne), p. 92(Original from the University of Michigan)(Digitized Jul 25, 2006)
  • (fr+en) Gérard Moussay, Grammaire de la langue cam, Indes Savantes,‎ (ISBN 2846541388, lire en ligne), p. 285
  • Étienne Aymonier et Antoine Cabaton, Dictionnaire cam-français, Paris, Leroux, 1906.
  • Gérard Moussay, Dictionnaire cam-vietnamien-français, Phan Rang, 1971
  • Agnès De Féo, Parlons cham du Vietnam, Paris, L'Harmattan, 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Wikipédia en Cham (langue) dans l'Incubateur de Wikimedia.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]