Chalque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le chalque est une monnaie en bronze utilisée en Grèce antique. Comme les autres monnaies de bronze, sa circulation a commencé à être importante à la fin de l'époque hellénistique[1]. Dans le système monétaire de la Grèce antique, le chalque est la plus petite division connue[2].

Une subdivision de l'obole[modifier | modifier le code]

Le chalque vaut un huitième d'une obole dans l'étalon monétaire attique, ou un douzième d'une obole dans l'étalon monétaire éginétique.

À Athènes et dans les empires séleucide et lagide, l'obole est divisée en 8 chalques. En revanche, dans le Péloponnèse, en Béotie, en Thessalie, en Ionie et dans la mer Égée, l'obole est divisée en 12 chalques[2].

Éventuelles subdivisions[modifier | modifier le code]

Un débat existe quant à savoir si le chalque a comporté des subdivisions. Une liste de paiement découverte en 1905 près de Messène laisse penser que des divisions du chalque ont été utilisées à la fin de la période hellénistique[1], au moins à Messène. Néanmoins, plusieurs sources fiables, dont l'Onomasticon de Julius Pollux, ne font aucune mention de divisions du chalque[2]. Cependant, l'existence d'hémichalque, correspondant à la moitié d'un chalque, est avérée dans les monnayages séleucides et lagides

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Catherine Grandjean, « La valeur des monnaies de bronze du Péloponnèse à l'époque classique et hellénistique. », Revue numismatique, 6e série, vol. 153,‎ , p. 31-40 (lire en ligne)
  2. a b et c Selene Psoma, Olynthe et les Chalcidiens de Thrace : Etudes de Numismatique et d'histoire, Berlin, Franz Steiner, , 311 p. (ISBN 978-3-515-07538-1, présentation en ligne), p. 125-133