Chalkoarai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dans la mythologie grecque, les Chalkoarai (« Ceux sur qui tomba une malédiction de bronze[1] ») sont les fils d'Héraclès et Mégara.

Leur nombre varie selon les sources : Pindare[2] en connait huit, Phérécyde[3] cinq mais Euripide[4] seulement trois, cette réduction étant peut-être imposée par les conventions théâtrales[5]. Les sources plus tardives reprennent cette version, s'accordant généralement sur les noms : Créontiadès, Thérimaque et Déicoon[6].

Mythe[modifier | modifier le code]

Ils sont brûlés vif par leur père lorsque celui-ci connaît un accès de folie inspiré par Héra[7]. D'après Pausanias[8], leur tombeau était situé à Thèbes, et Pindare[2] décrit les sacrifices que les Thébains faisaient aux portes Électre en leur honneur.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Kerenyi 1959, p. 186.
  2. a et b Pindare, Odes [détail des éditions] (lire en ligne), Isthmiques, IV, 61-64.
  3. Phérécyde, 3F14 FGrH.
  4. Euripide, La Folie d’Héraclès [détail des éditions] [lire en ligne].
  5. Kerenyi 1959, p. 1186.
  6. Apollodore, Bibliothèque [détail des éditions] [lire en ligne], II, 4, 11 et II, 7, 8 ; Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne], CLXII ; scholie à l’Odyssée, XI, 269 ; scholie aux Isthmiques de Pindare, IV, 61 (qui ajoute un frère, Déion).
  7. Apollodore, II, 4, 12.
  8. Pausanias, Description de la Grèce [détail des éditions] [lire en ligne], I, 41, 1.

Bibliographie[modifier | modifier le code]