Chaleo Yoovidhya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thai Alphabet Sample.svg Cette page contient des caractères thaïs. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Chaleo Yoovidhya (Thai  : เฉลียว อยู่วิทยา), né le , et mort le à Bangkok[1], était un homme d'affaires thaïlandais, créateur en 1976 de la boisson énergisante Red Bull et co-fondateur en 1984 de la société Redbull.

Biographie[modifier | modifier le code]

Boisson énergisante Red Bull

De religion boudhiste, Chaleo Yoovidhya est issu d'une famille modeste vivant de l'élevage de canards et du commerce des fruits à Baan Khao Chang, dans le nord de la Thaïlande. Il fait ses débuts à Bangkok dans la pharmacie de son frère, et crée en 1962 une entreprise de produits pharmaceutiques (TC Pharmaceutical Industries). Il commence dans la production d'antiobiotiques, puis en 1976, il crée la boisson énergisante Kating Daeng (taureaux rouges en thaï) qui rencontre un vif succès. En 1984, il s'associe avec l'Autrichien Dietrich Mateschitz (qui remarqua que la boisson était efficace pour combattre le décalage horaire) pour commercialiser la Kating Daeng à l'international sous la marque de Redbull. La boisson démarre son internationalisation en Autriche en 1987[2],[3].

En 1993, Chaleo Yoovidhya s'associe au sino-thaïlandais Chanchai Ruayrungruang pour produire et distribuer Red Bull en Chine[4].

Yoovidhya possède également les TC Pharmaceuticals, une usine de boissons énergisantes en Thailande, et est propriétaire de Piyavate Hospital, un hôpital privé thaïlandais[5].

Au temps de sa mort, il est considéré comme le troisième homme le plus riche de Thaïlande, avec une fortune estimée en 2011 à 5 milliards de dollars par le magazine Forbes[6]. Il possède 49 % de Red Bull GmbH, compagnie qui commercialise la boisson énergisante Red Bull. Son fils Chalerm en détient 2 % et Dietrich Mateschitz, qui dirige la compagnie, contrôle les 49 % restants[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Chaleo Yoovidhya s'est marié deux fois. Il est le père de 11 enfants[2]. Son fils Chalerm détient 2% de Redbull[7]. En septembre 2012, son petit-fils Vorayuth Yoovidhya est arrêté pour avoir percuté et tué au volant de sa Ferrari un policier en moto[8]. En 30 ans, Chaleo Yoovidhya, décrit comme réservé, n'a jamais donné d'interview à la presse[4].

Références[modifier | modifier le code]