Chalcogène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Groupe 16
Période
2 8
O
3 16
S
4 34
Se
5 52
Te
6 84
Po
7 116
Lv

La famille des chalcogènes, du grec ancien chalcos (minerais) et gena (naissance) et prononcé [kalkojɛn], est formée par la colonne 16 (anciennement VIA) du tableau périodique des éléments. Elle comprend l'oxygène (O), le soufre (S), le sélénium (Se), le tellure (Te), le polonium (Po) radioactif et un élément synthétique, le livermorium (Lv).

Le terme chalcogène est un peu désuet et les ouvrages modernes préfèrent parler de colonne de l'oxygène ou d'éléments du groupe 16[1]. Il se retrouve cependant utilisé dans des noms de minerais comme chalcopyrite, une période de la protohistoire chalcolithique, une technique de gravure sur cuivre la chalcographie, ou des expressions employées même par l'IUPAC "analogues chalcogénés"[2].

Comme dans les colonnes 13, 14, 15 et 17, le caractère métallique des éléments de la colonne 16 augmente et leur électronégativité diminue. S et O sont des isolants, Se et Te sont des semi-conducteurs et Po est un métal[1]. Les corps simples du bas de la colonne sont attaqués par l'acide chlorhydrique ce qui n'est pas le cas de leur homologues.

Les chalcogènes ont une structure électronique de valence de type ns2 np4 ou ns2 (n-1)d10 np4, c'est pour cela qu'ils ont une forte tendance à capter 2 électrons ou à former deux liaisons covalentes pour acquérir une couche saturée, afin de respecter la règle de l'octet. Exemple les ions O2- (oxyde) et S2- (sulfure) et les molécules H2O et H2S. À partir de S et en descendant, les nombres d'oxydation +IV et +VI, homologue des ions sulfite et sulfate resp. sont fréquents.

Comme dans d'autres familles de la classification périodique, la double liaison entre un élément de la famille de l'oxygène et les éléments C ou N est de moins en moins stable au fur et à mesure de la descente dans la colonne. Ainsi

  • O=C=O est très stable
  • S=C=S l'est moins
  • Se=C=Se polymérise facilement
  • et Te=C=Te est inconnu[1].
  s1 s2 g f1 f2 f3 f4 f5 f6 f7 f8 f9 f10 f11 f12 f13 f14 d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8 d9 d10 p1 p2 p3 p4 p5 p6
1 H He
2 Li Be B C N O F Ne
3 Na Mg Al Si P S Cl Ar
4 K Ca Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5 Rb Sr Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6 Cs Ba   La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7 Fr Ra   Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Uut Fl Uup Lv Uus Uuo
8 Uue Ubn * Ute Uqn Uqu Uqb Uqt Uqq Uqp Uqh Uqs Uqo Uqe Upn Upu Upb Upt Upq Upp Uph Ups Upo Upe Uhn Uhu Uhb Uht Uhq Uhp Uhh Uhs Uho
   
  g1 g2 g3 g4 g5 g6 g7 g8 g9 g10 g11 g12 g13 g14 g15 g16 g17 g18  
  * Ubu Ubb Ubt Ubq Ubp Ubh Ubs Ubo Ube Utn Utu Utb Utt Utq Utp Uth Uts Uto  


Métalloïdes Non-métaux Halogènes Gaz rares
Métaux alcalins  Métaux alcalino-terreux  Métaux de transition Métaux pauvres
Lanthanides Actinides Superactinides Éléments non classés

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Greenwood N.N. & Earnshaw A. (2003).Chemistry of the Elements, Elsevier, 2e édition p. 754.
  2. https://www.chemexper.com/misc/iupac/1/