Chaise Adirondack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chaises Adirondack, placées pour profiter de la vue sur la Vallée Bow à Banff, Alberta, Canada
Chaises Adirondack multicolores en vente dans le comté de Lunenburg, en Nouvelle-Écosse, Canada

.

Une chaise Adirondack est une chaise simple, fabriquée en bois ou en matériaux synthétiques, généralement utilisée à l'extérieur et populaire au Canada et aux États-Unis. À l'origine, elle était faite de 11 planches de bois plates, avec un dossier et une assise droits, et des accoudoirs larges. Depuis la généralisation des matériaux de synthèse, on trouve ce style de chaises en polymères et en différentes sortes de plastiques durs.

La première chaise Adirondack a été conçue par Thomas Lee durant des vacances à Westport, État de New York, dans les Adirondacks en 1903. Comme il avait besoin de chaises d'extérieur pour sa résidence d'été, il a testé ses premiers modèles avec sa famille. Une fois mis au point le design final d'une "Westport plank chair", il en a offert le patron à Harry Bunnell, un ami charpentier de Westport qui avait besoin d'un revenu d'appoint pour l'hiver[1]. Bunnell a vite réalisé le potentiel commercial d'offrir un tel article de mobilier aux estivants de Westport, et a demandé et reçu le brevet US n° 794 777 en 1905, le tout sans demander la permission de Thomas Lee apparemment[2]. Pendant les vingt ans qui ont suivi, Bunnell a réalisé des "Westport chairs" ou chaises Westport, à partir de planches de pruche, peintes en vert ou en brun foncé, et signées une par une de sa main.

Les chaises Adirondack modernes possèdent généralement un dossier arrondi et une assise courbée ; ces modifications ont été introduites par Irving Wolpin, qui a reçu le brevet US n° 109 239 pour son design en 1938[3].

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]