Chains

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chains
Single de The Cookies
Face A Chains
Face B Stranger in My Arms
Sortie Drapeau : États-Unis
Durée 2:39
Genre Rhythm and blues
Format 45 tours
Auteur-compositeur Gerry Goffin/Carole King
Label Dimension
Classement No 17 (États-Unis)
No 50 (Royaume-Uni)

Singles de The Cookies

Chains est une chanson composée par Gerry Goffin et Carole King. Elle est parue pour la première fois en single aux États-Unis en novembre 1962, enregistré par le groupe The Cookies. Elle connaît un certain succès, atteignant la 17e place dans les classements américains.

Le groupe britannique The Beatles la reprend sur son premier album.

Version des Cookies[modifier | modifier le code]

Chains est composée par Gerry Goffin et Carole King, couple d'auteurs réputés du Brill Building de New York au début des années 1960, qui ont notamment eu l'occasion de travailler avec Aretha Franklin et Little Eva. Le « girl group » The Cookies en tire un single en 1962, paru sur l'étiquette Dimension Records (en) couplé à Stranger in my Arms[1]. La chanson, à tempo assez lent, se classe en 17e position des charts américains, s'attirant une certaine notoriété[2].

Cette version est interprétée à quatre voix : Dorothy Jones se charge du chant principal tandis que Margaret Ross et Earl-Jean McCrea forment les chœurs[3] avec Eva Boyd, invitée pour y enrichir les harmonies[1].

Interprètes[modifier | modifier le code]

  • Dorothy Jones – chant principal
  • Earl-Jean McCrea – chœur[n 1]
  • Margaret Ross – chœur
  • Eva Boyd – chœur (invitée)

Version des Beatles[modifier | modifier le code]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

George Harrison déniche cette chanson à Liverpool, dans la boutique NEMS de son manager Brian Epstein, en décembre 1962 et le groupe l'enregistre pour la BBC le 16 janvier suivant pour l'émisson Here We Go diffusée le 25 du même mois[4]. Ils décident de l'inclure sur leur premier album[2].

George Harrison en 1964
George Harrison est l'interprète principal de Chains.

Chains est enregistrée par les Beatles aux studios Abbey Road le , lors d'une session marathon d'une douzaine d'heures qui voit le groupe enregistrer dix des quatorze chansons de son album Please Please Me. George Harrison y tient le chant principal accompagné aux chœurs par Lennon et McCartney, ainsi que par l'harmonica de Lennon qui remplace le saxophone de la version originale. Le tempo est par ailleurs accéléré[5].

Cette reprise est enregistrée dans la soirée : seules deux pistes du disque sont ensuite mises en boîte, Baby It's You et Twist and Shout[6]. Quatre prises sont réalisées, mais c'est finalement la première qu'on décide de conserver[7]. Comme toutes les autres pistes de Please Please Me, les mixages mono et stéréo sont réalisés le 25 février 1963 dans le Studio 1 d'Abbey Road par le producteur George Martin et les ingénieurs de son Norman Smith et A.B. Lincoln. La version stéréo présente la piste rythmique sur le canal de gauche et les voix sur celui de droite, non pas par souci artistique, mais par facilité pour les producteurs à une époque où le son monophonique restait le choix de la plupart des acheteurs. De fait, la version mono est souvent jugée de meilleure qualité[8].

C'est la première chanson des Beatles où l'on peut entendre des harmonies à trois voix. On retrouve ce type de combinaison plus tard, dans This Boy.

Par ailleurs, si les Beatles ont su apporter à ce morceau une dynamique et une fraîcheur inimitables, la véritable innovation provient sûrement du solo d'harmonica joué par John dans l'introduction. Harmonica chromatique, a priori en do [9].

Interprètes[modifier | modifier le code]

Équipe de production[modifier | modifier le code]

Parution[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni, Chains sort le 22 mars 1963 en quatrième position de Please Please Me, premier album des Beatles[10]. C'est l'une des six reprises parmi les quatorze pistes de l'album. Celui-ci se classe numéro 1 des charts britanniques pendant trente semaines consécutives avant d'être détrôné par le deuxième album du groupe, With the Beatles[11].

La chanson sort également aux États-Unis sur l'album Introducing… The Beatles du label Vee Jay : celui-ci, retouché pour le marché américain, ne présente que douze chansons. Connaissant des problèmes d'ordre légal et financier, le label ne peut publier l'album que le 10 janvier 1964 bien que sa sortie ait été à l'origine prévue pour juillet 1963[12]. À la suite d'un imbroglio juridique, Capitol Records récupère les droits des chansons et les publient en mars 1965 sur le disque The Early Beatles[2].

Une des quatre versions de cette chansons enregistrées dans les studios de la BBC est publiée le sur On Air - Live At The BBC Volume 2. Cette version a été enregistrée le pour l'émission Pop Go The Beatles du [13].

Autres reprises[modifier | modifier le code]

Une version a été enregistrée par les Everly Brothers en 1962, mais n'est cependant pas parue avant 1984[14]. En 1963, Sylvie Vartan a repris en français la chanson, sous le titre Chance. En 1980, l'auteur de Chains, Carole King, l'a également interprétée sur son album Pearls: Songs of Goffin and King (en). Enfin, elle a fait l'objet d'une reprise par un autre « girl group », The Delmonas en 1984[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Certaines sources indiquent que le chant principal est plutôt tenu par Earl-Jean McCrea.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Anthony M. Musso, Setting the Record Straight: The Music and Careers of Recording Artists from the 1950s and Early 1960s... in Their Own Words [1], p.317, AuthorHouse, 2008. (ISBN 0-81956-721-3)
  2. a, b et c http://www.beatlesebooks.com/chains
  3. (en) « The Cookies », History of Rock. Consulté le 8 février 2010
  4. https://www.beatlesbible.com/features/beatles-bbc-radio-recordings/
  5. (en) Allan W. Pollack, « Chains », Soundscapes. Consulté le 8 février 2010
  6. Mark Lewisohn 1988, p. 25
  7. Mark Lewisohn 1988, p. 26
  8. Mark Lewisohn 1988, p. 28
  9. Guesdon et Margotin 2013, p. 30
  10. Mark Lewisohn 1988, p. 32
  11. Daniel Ichbiah 2009, p. 40
  12. Mark Lewisohn 1988, p. 201
  13. Livret du disque On Air - Live At The BBC Volume 2
  14. Bob Leszczak Who Did It First?: Great Rhythm and Blues Cover Songs and Their Original Artists,[2], Scarecrow Press, 2010 (ISBN 0-81088-866-1)
  15. (en) « Chains », Second Hand Songs. Consulté le 16 avril 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Daniel Ichbiah, Et Dieu créa les Beatles, Les Cahiers de l'Info, , 293 p. (ISBN 978-2-9166-2850-9)
  • (en) Mark Lewisohn, The Beatles Recording Sessions, New York, Harmony Books, , 204 p. (ISBN 0-517-57066-1)
  • Jean-Michel Guesdon et Philippe Margotin, Les Beatles : la Totale, Le Chêne/EPA, , 672 p. (ISBN 978-2-85120-779-1)