Tchabahar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chabahar)

Tchabahar
(fa) چابهار
Tchabahar
Administration
Pays Drapeau de l'Iran Iran
Province Sistan-et-Baloutchistan
Indicatif téléphonique international +(98)
Démographie
Population 120 000 hab. (2014)
Géographie
Coordonnées 25° 17′ 44″ nord, 60° 38′ 02″ est
Altitude 11 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Iran
Voir sur la carte administrative d'Iran
City locator 14.svg
Tchabahar
Géolocalisation sur la carte : Iran
Voir sur la carte topographique d'Iran
City locator 14.svg
Tchabahar

Tchabahar (en persan : چابهار / Čâbahâr, anciennement appelée Bandar Beheshti) est une ville iranienne et un port en zone franche de la province du Sistan-et-Baloutchistan. Sa population est estimée à 120 000 habitants en 2014.

Géographie[modifier | modifier le code]

Port[modifier | modifier le code]

Grâce à sa zone franche, la ville et le port sont devenus une zone commerciale et industrielle importante. En effet, Tchabahar est le meilleur point d'accès de l'Iran à l'océan Indien. C'est pour cette raison que le port est le point d'attention de l'Iran dans le cadre de son développement vers l'est; il sert en effet à augmenter le transit dans la partie nord de l'océan Indien et en Asie centrale.

Dans les années 2010, l'Inde a fortement investi dans le développement du port[1] en réaction au développement par les Chinois du port pakistanais de Gwadar situé 200 km plus à l'est[1]. Les investisseurs indiens prévoient aussi de construire une voie ferrée de 900 km reliant Tchahabar à Hadjigak[1] dans le centre de l'Afghanistan afin d'offrir à ce pays enclavé un autre débouché maritime que via le Pakistan[1]. Le nouveau port est inauguré le par le président Hassan Rohani[2].

Après le renforcement en 2018 des sanctions américaines ciblant l'Iran et que l'ensemble de la communauté internationale est contrainte d'appliquer, l'Inde retire ses investissements du port de Tchabahar, compromettant l'avenir commercial de celui-ci[3].

La ville accueille aussi l'Université internationale de Tchabahar.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Frédéric Bobin, « L'Inde s'inquiète de la percée chinoise », Le Monde, 14 mars 2013, p. 2.
  2. « L'Iran inaugure un nouveau port sur l'océan Indien », 20 minutes, 3 décembre 2017
  3. Christophe Jaffrelot, « Alliances insolites autour de la mer d’Oman », sur Le Monde diplomatique,

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]