Cha Kyung-bok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cha Kyung-bok
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Sud-coréen
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu Jeongeup
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
Parcours senior 1
Saisons Clubs M (B.)
Flag of South Korea.svg Industrial Bank of Korea FC (en)
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
Flag of South Korea.svg Corée du Sud
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

차경복 ou Cha Kyung-bok, né le 10 janvier 1938[1] (1937 selon certaines sources[2]) à Jeongeup en Corée et mort le 31 octobre 2006, était un footballeur, arbitre et entraîneur sud-coréen de football.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

En tant milieu de terrain international sud-coréen, il participa aux Jeux asiatiques de 1962, remportant la médaille d'argent, et aux Jeux olympiques de 1964, où il ne joua qu'un match contre l'Égypte, mais la Corée du Sud fut éliminée au premier tour. Il joua pour Industrial Bank of Korea FC.

Carrière d'arbitre[modifier | modifier le code]

En tant qu'arbitre, il a officié dans une compétition majeure : les Jeux olympiques de 1984. Il arbitra un match du premier tour et un quart-de-finale[2]. Il fit aussi un match des éliminatoires de la Coupe du monde 1986 (Japon-Singapour 5-0).

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Il fut élu "Entraîneur de l'année de l'AFC" en 2003.

  • 1967-? : Drapeau : Corée du Sud Université Kyunghee
  • ?–? : Drapeau : Corée du Sud Industrial Bank of Korea FC
  • ?–? : Drapeau : Corée du Sud Université d'Incheon
  • 1985–? : Drapeau : Corée du Sud Université Kyunghee
  • 1995-1996 : Drapeau : Corée du Sud Jeonbuk Dinos
  • 1998-2004 : Drapeau : Corée du Sud Seongnam Ilhwa Chunma

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « CHA Kyung Bok », sur fr.fifa.com (consulté le 16 mars 2016)
  2. a et b (en) « Statistiques », sur worldreferee.com