Chœur d'hommes de Hombourg-Haut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chœur d'hommes de Hombourg-Haut
Image illustrative de l’article Chœur d'hommes de Hombourg-Haut
Le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut
en 2007 avec Norbert Ott à la direction

Ville de résidence Hombourg-Haut
Années d'activité Depuis 1865
Type de formation Ensemble vocal masculin
Genre musique vocale et chorale
Direction Patricia Czekala
Fondateur Établissement Gouvy
Effectif 67 choristes :
16 1ers ténors
15 2d ténors
19 barytons
17 basses
Site web http://www.choeurdhommesdehombourg-haut.fr

Le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut est l'ensemble choral masculin le plus ancien de Lorraine. Il est composé de 67 choristes dirigés par Patricia Czekala. Son président est Vivian Schmitt.

Histoire et activités[modifier | modifier le code]

La Société Chorale est créée en 1865 à Goffontaine (actuellement Schafbrücke) par les établissements métallurgiques Gouvy voulant favoriser la pratique musicale chez les ouvriers afin d'éviter qu'ils passent leur temps dans les bars[1],[2] : les forges allemandes se trouvaient alors à Goffontaine et l'usine française à Hombourg-Haut. En 1873 les installations allemandes sont vendues et une cinquantaine de ses ouvriers et leurs familles partent travailler à Hombourg-Haut, rattachée à l'Allemagne en 1871 : parmi ces derniers, une trentaine sont membres de la chorale et se regroupent sous le nom de Société Musicale et Chorale de Hombourg-Haut. À la bénédiction de son drapeau en 1896, la chorale compte déjà 63 membres. En 1918, au retour de l'Alsace-Moselle à la France, la chorale, qui chante en allemand depuis ses débuts, doit désormais aussi s'exprimer en français[3].

Le Chœur d'hommes donne une vingtaine de concerts par an, essentiellement en Lorraine, mais aussi en Alsace, en Bretagne, en Haute-Savoie, au Pays basque, en Anjou, à Paris et à l'étranger (Allemagne, Luxembourg, Belgique, Pays-Bas, Suisse, Autriche, Italie, Roumanic, Québec)[4],[5],[6],[7],[8].

Depuis 1990, le Chœur organise des Rencontres musicales à la collégiale de Hombourg-Haut au cours desquelles il partage la scène avec d'autres chorales. Notamment, le 17 octobre 2021, il accueille le Chœur de l'Armée française, le seul chœur masculin professionnel de France[9],[10].

Le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut a à son actif plusieurs enregistrements discographiques[11], disponibles également sur des plateformes de musique en streaming. Son répertoire comprend des œuvres profanes et religieuses de la Renaissance à nos jours en plus de trente langues[6]. Une large part est consacrée à Théodore Gouvy, compositeur de la localité. Le Chœur chante surtout a capella, parfois accompagné par un piano, un orgue ou un orchestre tels l'orchestre d'Harmonie des Houillères de Lorraine ou la Philharmonie de Lorraine[12],[13].

En décembre 1992, le Chœur se produit à l'Arsenal de Metz avec Nana Mouskouri, à l'occasion de la grande soirée de France Télécom, diffusée en direct par RTL[14],[13].

En 2015, le Chœur fête ses 150 ans d'existence : à cette occasion, une exposition (tableaux, photos, documents, livrets, films) lui est consacrée à la villa Gouvy à Hombourg-Haut, « celle-là même où vécut Théodore Gouvy le compositeur, qui régale les mélomanes lors de concerts des rencontres musicales », comme se réjouit René Blaise, président de l'office de tourisme de Freyming-Merlebach[15].

En octobre 2019, Jean-Pierre Pernault présente un reportage sur le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut au cours du journal télévisée de 13 heures de TF1[2].

Le 25 février 2020, l'année de ses 155 ans, le Chœur donne un concert au Trianon Élysée Montmartre à Paris[16].

Norbert Ott, chef du Chœur pendant plus de 20 ans, le 6 décembre 2015 en l'Église Notre-Dame de Metz

Au cours de cette même année, le Chœur est touché par la pandémie du virus Covid-19 : dans la nuit du 25 au 26 mars, Norbert Ott, compositeur et harmonisateur de chansons, chef du Chœur depuis septembre 2000, meurt à 80 ans[17],[18] ; le 26 mars, Louis-Joseph Bur, 1er ténor du Chœur depuis 16 années, décède à son tour à 77 ans[19]. Puis, le 3 mai, Bruno Muller, chanteur dans le Chœur depuis 53 ans, est emporté par le virus à 74 ans[20], suivi le 16 octobre par André Merten, 84 ans, membre depuis 37 ans[21],[22].

À la suite du décès de Norbert Ott, Patricia Czekala, accordéoniste et organiste liturgique, originaire de Marlenheim, prend la direction du Chœur au printemps 2020, devenant de la sorte son premier chef féminin. Elle avait dirigé auparavant la chorale Saint Rémi de Forbach pendant 13 ans et avait rejoint le Chœur de Hombourg-Haut en 2015, comme cheffe-adjointe de Norbert Ott[21],[23],[24].

Le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut organise également ses propres marches du 1er mai, Sainte-Cécile, fête de la musique et chant de rentrée au collège[6].

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Liste des dirigeants du Chœur[modifier | modifier le code]

  • 1923-1972 : Eugène Diem
  • 1972-1983 : Albert Picard
  • 1983-1986 : Umberto Nale
  • 1986-1989 : Aimé Bastian
  • 1989-1991 : Pierre Adolphe
  • 1991-2000 : Alfred Schmidt
  • 2000-2020 : Norbert Ott
  • Depuis 2020 : Patricia Czekala

Discographie[modifier | modifier le code]

LP[modifier | modifier le code]

  • Années 1980 : Chorale 1865 Hombourg-Haut (direction Albert Picard)[25]

CD[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Gouvy, Requiem et Cantate Le printemps, avec Scheri Greenawald (soprano), Elsa Maurus (mezzo soprano), Gérard Garino (ténor) Manfred Hemm (basse), le Chœur de la Schola Cantorum de Vienne (direction Wolfgang Bruneder), le Chœur d'Hommes de Hombourg-Haut (direction Alfred Schmidt), la Philharmonie de Lorraine (direction Jacques Houtmann)
  • 1996 : L'héritage de Théodore Gouvy, avec le Chœur d'Hommes de Hombourg-Haut (direction Alfred Schmitt), le Groupe vocal « Les Cavaques », Pascale Ganzoinat-Namura (soprano) et Philippe Delacour (orgue et piano)
  • 1997 : Gouvy, Stabat Mater (direction Olivier Holt)
  • 2001 : Voyages (direction Norbert Ott)
  • 2003 : Plus loin (direction Norbert Ott)
  • 2006 : Horizons (direction Norbert Ott)
  • 2009 : 145 tours (direction Norbert Ott)
  • 2014 : D'un siècle à l'autre (direction Norbert Ott)

Émissions télévisées[modifier | modifier le code]

  • 21 octobre 2019 : Le Chœur d'Hommes de Hombourg-Haut, une histoire de 150 ans sur TF1.

Répertoire sélectif[modifier | modifier le code]

Quelques pièces au répertoire de concert du Chœur[4],[16] :

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vidéo. Plus de 150 ans de musique avec le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  2. a et b « Les chorales de l'Est de la France (1/4) : le Chœur d'hommes de Hombourg-Haut, une histoire de 150 ans », sur LCI (consulté le )
  3. « Chœur d'hommes de Hombourg-Haut ~ », sur Chœur d'hommes de Hombourg-Haut (consulté le )
  4. a et b Programme de concert du 6 décembre 2015 à l'église Notre-Dame de Metz
  5. « Herbitzheim. Du chant choral pour Aline », sur www.dna.fr (consulté le )
  6. a b et c « Hombourg-Haut. Le Chœur d’hommes a 155 ans et il se porte très bien ! », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  7. « Concert des Chœurs d'Hommes à Bliesbruck », sur France Bleu (consulté le )
  8. « Le Chœur d'Hommes en balade », sur www.enestv.fr (consulté le )
  9. « Hombourg-haut. Un concert à la mémoire des disparus du Chœur d’hommes », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  10. « 22/10/21 TV8 Actu - TV8 », sur www.tv8.fr (consulté le )
  11. « Choeur d'hommes de Hombourg-Haut ~ Discographie », sur Choeur d'hommes de Hombourg-Haut (consulté le )
  12. « Le Choeur de Hombourg-Haut : 137 ans à l'unisson », sur Le Telegramme, (consulté le )
  13. a et b « Culture. Le chœur des hommes de Hombourg-Haut en concert à Porcelette », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  14. Exposition les 150 ans du Chœur d'Hommes de Hombourg-Haut, 2015, villa Gouvy à Hombourg-Haut
  15. « CULTURE. Hombourg-Haut : les 150 ans du chœur d’hommes s’exposent », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  16. a et b « Revue de presse 2020 », sur Chœur d'hommes de Hombourg-Haut
  17. Nicolas Zaugra, « Norbert Ott, chef de chœur d'une chorale en Lorraine, est mort du coronavirus », sur actu.fr, (consulté le )
  18. Norbert Alphonse Ott, « matchID - Moteur de recherche des décès », sur deces.matchid.io (consulté le )
  19. « Louis-Joseph Bur », sur deces.matchid.io (consulté le )
  20. « Bruno Muller », sur deces.matchid.io (consulté le )
  21. a et b « Le Choeur d'hommes de Hombourg-Haut et l'année 2020 », Hombourg Résonances, les échos d'une ville qui bouge, n°12,‎ , p. 10-11 (lire en ligne)
  22. « André Léon Merten », sur deces.matchid.io (consulté le )
  23. Présentation de Norbert Ott et Patricia Czekala sur le site internet du Chœur
  24. « La plus ancienne chorale de Lorraine. Hombourg-Haut : Leurs voix, comme un deuxième cœur », sur www.republicain-lorrain.fr (consulté le )
  25. Chorale 1865 Hombourg-Haut – Chorale 1865 (Vinyl) (lire en ligne)