Chō Tsuratatsu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chō Tsuratatsu est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Chō, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Chō Tsuratatsu
Cho Tsuratatsu.jpg
Titre de noblesse
Daimyō
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Activité

Chō Tsuratatsu (長 連龍?) ( - est un samouraï de la fin de l'époque Sengoku jusqu'au début de l'époque d'Edo, au service des clans Hatakeyama, Oda puis du clan Maeda du domaine de Kaga .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Chō Tsugutsura, Tsuratatsu est originaire de la province de Noto. Il devient moine bouddhiste et le reste jusqu'en 1577. Cette année-là, son frère ainé se joint à Oda Nobunaga au cours de l'invasion de Noto et convainc Tsuratatsu d'en faire de même, aussi la famille Chō devient-elle la puissance dominante de la province. Tsuratatsu soutient son maître en s'engageant de façon répétée dans les conflits contre les Ikkō-ikki et aide plus particulièrement Shibata Katsuie dans sa campagne pour libérer la province de Kaga de l'influence des Ikkō en 1580. En contrepartie de la condamnation de Tsuratatsu, Nobunaga lui accorde des terres confisquées au sanctuaire Isurugi de la province d'Echizen. Cette même année, Tsuratatsu devient un yoriki de haut rang sous la juridiction de Maeda Toshiie, puis est nommé vassal direct des Maeda à la suite de l'incident du Honnō-ji. Tsuratatsu aide Tokugawa Ieyasu lors de la campagne de Sekigahara de 1600. Tsuratatsu décède dans ce qui est à présent la ville de Nanao en 1619. Ses descendants qui restent au service du clan Maeda reçoivent des revenus de 30 000 koku et possèdent le statut de karō.

Chō Tsurahide, un des descendants de Tsuratatsu, est un des assassins d'Ōkubo Toshimichi.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]