Chérif Arbouz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Chérif Arbouz
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Chérif Arbouz, né le , est un écrivain algérien . Il est originaire de Tizi Rached, Kabylie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Instituteur, il a poursuivi ses études à l'Université d'Alger. En 1966, il obtient son diplôme de fin d'études à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, France.

Il a été au service de l'Éducation nationale puis de l'enseignement supérieur à Alger pendant toute sa carrière.

Il est coauteur d'ouvrages scolaires et réalisateur de films à caractère didactique.

De 1992 à 2008, il a été consultant et formateur au siège du rectorat de l'Université de la formation continue (UFC).

Principaux thèmes littéraires[modifier | modifier le code]

De l’ancien instituteur, Chérif Arbouz a gardé le goût du partage et de la réflexion.

Fin connaisseur de l’histoire de la Kabylie, il a entrepris de la faire connaître à travers deux recueils de nouvelles qui mêlent personnages de fiction et figures historiques. Toutes ces histoires ont pour objectif d’appréhender leur sujet de manière sensible au-delà de l’histoire officielle.

Passionné de sciences humaines et sociales, il se lance par ailleurs dans l’écriture d’une trilogie d’anticipation pour mieux nous faire réfléchir sur nous-mêmes. Les deux premiers volets, La Fantastique Odyssée et La Grande Enigme ont été publiés en 2011 et 2012.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Science-fiction
  • La Fantastique Odyssée, 2011
Roman d’anticipation, la Fantastique Odyssée nous projette au milieu de XXIe siècle. Les bouleversements climatiques et la pression démographique ont mené l’Humanité au bord du gouffre. Le retour des Stargils, aliens déjà venus sur Terre au IVe siècle avant notre ère, ouvrira la voie à une nouvelle ère…
Le roman repose sur un rapport dialectique entre le passé des Humains à l’époque classique de la Grèce antique et un futur proche, extrapolation des tendances de fond observées de nos jours.
Il s’inspire du concept de « Fulfilment Society » développé par Julian Huxley dans son essai New Bottles for New Wine (1957) et sa fameuse interpellation de 1963, appel pressant aux savants et aux pouvoirs en place, en vue d’aller vers une société humaine d’accomplissement (repris par le New Scientist, 1963). Cet élan permet de dessiner les contours de ce que pourrait être une future unité mondiale, aboutissement d’un long processus d’évolution et de sélection appliqué aux sociétés humaines.
  • La Grande Énigme, 2012
Avec La Grande Énigme, Chérif Arbouz poursuit la passionnante saga spatiale des Stargils rencontrés dans la Fantastique Odyssée.
Une fois la Terre sauvée, les Stargils poursuivent leur rêve d’Union Galactique. Ils découvrent la planète Azad, les vestiges d’un ancien monde inconnu et un tajik… Héritier involontaire d’une civilisation perdue, ce drôle d’androïde va devenir le héros d’une nouvelle épopée cosmique.
Avec ce roman, Chérif Arbouz réfléchit sur la nature même de notre humanité et poursuit sa réflexion sur l’évolution des sciences. À partir des progrès de l’intelligence artificielle, il spécule sur l’émergence d’un être cybernétique vivant, omniscient et supérieurement raisonnable.
Histoire
  • C'était en Algérie au temps des colonies, 2011[1]
Il a beaucoup été écrit sur le passé colonial de l’Algérie. Ce recueil s’éloigne de l’Histoire officielle pour présenter une suite de récits se rapportant à des vécus authentiques, lesquels sont relatés d’une manière plaisante et instructive à la fois.
L'Algérie, pays de tradition orale, a eu ses conteurs publics depuis les temps les plus anciens. Ce recueil de nouvelles permet de découvrir de façon très vivante comment les gens vivaient leur siècle dans le dernier quart de l’époque coloniale en Algérie.
  • Le Seigneur aux panthères, 2012
L´histoire de l’Algérie pendant le Moyen Âge est une période d´effervescence politique et sociale assez peu traitée par historiens et romanciers.
Ce recueil de deux nouvelles a comme toile de fond la Kabylie des XVe et XVIe siècles.
Le seigneur aux panthères du Djurdjura met en scène un personnage de fiction, Lyazid, entouré de protagonistes de l’Histoire de l’Algérie au XVIe siècle.
L’étranger de Tigrine a pour cadre la Kabylie du Djurdjura dans la deuxième moitié du XVe siècle et s´inspire d´un poème épique anonyme « Le forgeron d´Akalous ». La manière de vivre des Kabyles du XVe siècle est fidèlement rendue tant elle a perduré jusqu´à une période récente.

Notes et références[modifier | modifier le code]