Chéneau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un chéneau est un conduit en métal (généralement en zinc), éventuellement en pierre ou en terre cuite, collectant les eaux pluviales à la base de la toiture ou entre deux versants, pour en permettre l'évacuation vers les tuyaux de descente ou les gargouilles.

Chéneau du cloître de la cathédrale de Toul.
Chéneau comprenant des corbelets en bois exotique et un habillage intérieur en zinc.

La gouttière, quant à elle, est en général un petit chéneau suspendu par des crochets.

On distingue :

  • le chéneau, d'environ 30 cm de large avec un « lit » de plâtre sur entablement en pierre. On peut marcher dedans pour son entretien ;
  • le chéneau à l'anglaise, sans lit de plâtre, d'une largeur moindre, avec un support métallique posé sur l'entablement. On ne peut marcher dedans, il est donc plus difficile d'accès ;
  • la gouttière pendante, suspendue par des crochets, qui équipe la plupart des maisons individuelles.

Sur les immeubles parisiens, on voit beaucoup de chéneaux simples et à l'anglaise.

Dans l'architecture grecque antique, on parle de sima.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :