Groupe Up

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Chèque Déjeuner)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Groupe Up
logo de Groupe Up
Logo du groupe

Création 1964
Forme juridique Société coopérative et participative (SCOP)
Siège social Gennevilliers, Île-de-France
Drapeau de France France
Direction Catherine Coupet (PDG)
Activité Services aux entreprises, Services à la personne
Filiales Apologic, Cadhoc, InfoDB, Domicours, Impulsion
Effectif 3 400 collaborateurs répartis dans 19 pays
Site web Groupe Up

Chiffre d’affaires 445 millions (exercice 2016)

Fondé en 1964, le groupe Up est une entreprise dont la maison-mère située en France est une société coopérative et participative (SCOP). Il conçoit et commercialise des produits et services qui facilitent l’accès à l’alimentation, la culture, les loisirs, l’éducation, l’aide à domicile, l’aide sociale mais aussi accompagne les entreprises dans la gestion de leurs frais professionnels ou dans l’animation de dispositifs de stimulation et de fidélité. Présent dans 19 pays, le groupe Up travaille pour plus de 24,5 millions de personnes. 

Histoire du groupe[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

En 1964, Georges Rino est à l'origine de la création de la société coopérative de consommation « Chèque-coopératif pour la restauration » . La société change par la suite plusieurs fois de nom : « Chèque Coopératif Restaurant CCR » en 1967, « Société Coopérative Ouvrière de Production » en 1972, « Groupe Chèque Déjeuner » en 1998 puis « groupe Up » depuis le 13 janvier 2015. À partir de 1972, la société émet ses premiers chèques sous le nom de « Chèque Postal Restaurant » et investit dans d'autres domaines au fil des années :

  • Marché avantages aux salariés.
  • Marché programmes publics et sociaux.
  • Marché stimulation, fidélisation et récompenses
  • Marché gestion des frais professionnels (frais de carburant, frais de voyages, frais d’équipement).
  • Marché services aux commerçants

Dates clés[modifier | modifier le code]

logo du Groupe Chèque Déjeuner jusqu'en 2015
  • 1964 : Création de la Société Coopérative de Consommation : « Chèque-Coopératif pour la Restauration ».
  • 1972 : La société Chèque Déjeuner CCR se développe et compte 24 salariés en 1972. Créée en 1964 sous forme de société coopérative de consommation, elle se transforme en Société Coopérative de production. Ce changement de statut coïncide avec l’évolution du produit qui de Chèque Postal Restaurant devient le Chèque Déjeuner. À l’initiative du Chèque Déjeuner CCR, les différents émetteurs de titres restaurant se rassemblent pour créer la Centrale de Remboursement des Titres. La loi de finances modifie, pour la première fois, le montant de l’exonération qui passe de 2,50 à 3,50 francs par titre.
  • 1973 : Chèque Déjeuner ouvre sa première délégation régionale à Lyon.
  • 1974 : L’effectif double en un an et passe de 37 à 74 salariés. Les délégations de Nantes et Marseille sont ouvertes.
  • 1975 : Chèque Déjeuner commercialise le chéquier à la carte. La filiale « CCR Services », qui a pour mission la sous-traitance des chéquiers bancaires et chèques vacances, est créée. La contribution patronale passe à 5 francs.
  • 1976 : La coopérative CCR prend le nom de son produit Le Chèque Déjeuner et des délégations sont ouvertes à Lille, Metz et Toulouse. Chèque Déjeuner compte alors une délégation en région parisienne et six en province.
  • 1981 : Le Chèque Déjeuner crée sa Caisse de Solidarité sous la forme d’une association loi 1901.
  • 1984 : L’exonération passe à 12 francs. L’effectif est de 130 salariés.
  • 1989 : Création du Groupe Acacias.
  • 1990 : Chèque Lire devient filiale du Groupe. Chèque Déjeuner devient partenaire de la société coopérative italienne Camst dans la société de titres restaurant Ristoservice (DAY).
  • 1991 : Jacques Landriot est élu PDG par l’ensemble des coopérateurs.
  • 1992 : Chèque Déjeuner achète le Chèque Gourmet. Chèque Déjeuner s’implante en Espagne.
  • 1994 : Chèque Déjeuner crée le Chèque de Services.
  • 1995 : Le Groupe Acacias devient le Groupe Chèque Déjeuner. Ouverture de 2 nouvelles filiales en République Tchèque et en Slovaquie.
  • 1996 : Le Chèque Cadhoc devient filiale du Groupe Chèque Déjeuner et deux nouveaux produits sont mis en vente : le Chèque Domicile et le Chèque Disque. Implantation en Hongrie.
  • 1997 : Ouverture de la filiale polonaise
  • 1998 : Chèque Déjeuner est certifié ISO 9002 version 1994.
  • 1999 : Création du Chèque Culture.
  • 2000 : Chèque Gourmet est certifié ISO 9002 version 1994 en mars et Chèque Cadhoc ISO 9001 version 2000 en décembre. Création de Domatel.
  • 2001 : Les sociétés les Goélands (transport sécurisé) et DSI Experts (conseil et audit en technologies informatiques) deviennent filiale du Groupe Chèque Déjeuner.
  • 2002 : Implantation en Roumanie.
  • 2004 : Création de la société Domicours avec 3 autres entreprises. Le groupe Chèque Déjeuner fait l’acquisition du Groupe Apologic. Implantation en Bulgarie.
  • 2006 : Le plafond d'exonération du titre restaurant est maintenant indexé sur la limite supérieure de la 1re tranche du barème de l'impôt sur le revenu. La société Info.DB rejoint le Groupe Chèque Déjeuner.
  • 2007 : Le Groupe Chèque Déjeuner ouvre une filiale au Maroc.
  • 2008 : Domicours fait l'acquisition de la société 2A Maths. Cadhoc rachète les sociétés Stimonline et Terra Bien Être. Apologic fait l’acquisition de la branche « Action sociale » de la scop SIGEC. Telfix est intégralement racheté par le Groupe Chèque Déjeuner.
  • 2009 : Acquisition par Apologic de Adomsys et D3I. Info DB a racheté la branche « conseils généraux » de JVS Implicit. Acquisition par le Groupe de Softway (CEV Group, Alios, Imprimerie Arnaud Bellée) et de DSI Expert. Vente de Telfix. Certification ISO 9001 et 14001. Partenariat avec la Macif (France et étranger). Création de la société « chèque déjeuner Portugal », lancement du chèque vacances en Roumanie, commercialisation du chèque Internet ainsi que du chèque culture en Hongrie. Le Groupe crée la société CD Holding Internationale. Ouverture d’une filiale au Portugal. Chèque Déjeuner rachète pour sa filiale roumaine, un émetteur local : Ticket Plus.
  • 2010 : Lancement du Chèque Terra Bien Être. Biocoop, réseau de magasins bio en France, devient partenaire du Groupe Chèque Déjeuner. Acquisition par le Groupe et Xiring de la filiale Telfix, qui commercialise et opère un service de télé-mise à jour des cartes Vitale en France. Création du département Ideastim (conseil, animation et dotation) au sein du Groupe à la suite du rachat de StimOnLine en mai 2008. Rachat de la société JVS Implicit, éditeur de progiciels pour les Centres Communaux d'Action Sociale (C.C.A.S.) et filiale du groupe JVS. Rachat de la société MaxiChèque. Partenariat entre Chèque Déjeuner Espaňa et l'entreprise "Viajes Euroamerica" pour la mise en place du Programme "Andalusia Gastronomic", rachat par le Groupe Chèque Déjeuner de la filiale turque Multinet
  • 2011 : Acquisition d'Arcan Systems, éditeur de logiciel de coordination des soins à domicile[1].
  • 2012 : Ouverture d'une filiale en Allemagne.
  • 2013 : Rachat de l'entreprise Si Vale, au Mexique.
  • 2014 : Catherine Coupet est nommée présidente directrice générale du groupe Chèque Déjeuner et succède ainsi à Jacques Landriot[2].
  • 2015 : Le Groupe Chèque Déjeuner devient le groupe Up[3]. Le groupe Up rachète l'entreprise ABC Engineering. Dans la même année la start-up belge Monizzeest aussi rachetée par le groupe. Rachat de la start-up Monizze[4], en Belgique. Tout était planifiée chez Monizze[5].
  • 2016 : Le 1er janvier 2016, les salariés des sociétés Le Chèque Cadhoc, Le Chèque Domicile et Rev&Sens, regroupe désormais 635 collaborateurs. Rachat de l’entreprise Kalidea CE.
  • 2017 : Rachat de l'entreprise Top Checks en Tunisie
  • 2018 : 5 sociétés en France fusionnent au 1er janvier 2018 pour devenir « CityZen » (Apologic, Arcan, Implicit, Info.DB et ABC Engineering). Implantation en Moldavie.

Informations économiques[modifier | modifier le code]

Opérant dans 19 pays, le groupe Up emploie 3 400 collaborateurs dans le monde dont 684 salariés-sociétaires[Quand ?]. En 2015, le Groupe a réalisé un volume d’émission de 6.6 milliards d', avec 1 million de clients, pour 21,3 millions de bénéficiaires[6].

Marques détenues par le Groupe Up[modifier | modifier le code]

Le groupe Up est composé de 51 sociétés dont les principales sont :

  • Pôle Titres :
    • Chèque Déjeuner
    • Cadhoc
    • Chèque Domicile CESU
    • Chèque Lire
    • Chèque Disque
    • Chèque Culture
    • Chèque de services
    • Stimonline
    • Emova
    • Terra Bien être
    • La carte Scènes et sorties
  • Pôle Services :
    • CityZen (ex-Apologic, ex-Arcan, ex-Implicit, ex-Info.DB, ex ABC Engineering)
    • Vocatio
    • Domatel
    • Mutinfo
    • Telfix
    • Domicours
    • Dir Informatique
    • Kalidea CE
    • ReflexeCE

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Groupe Chèque Déjeuner met un pied dans l'informatique de santé », sur www.ticsante.com (consulté le 25 mai 2016)
  2. « Catherine Coupet, nouvel emblème de Groupe Chèque Déjeuner », sur lesechos.fr, (consulté le 25 juillet 2016)
  3. Chèque Déjeuner change de nom et devient « Up »
  4. Carole Boelen, « Monizze passe en mains françaises », sur www.gondola.be, (consulté le 22 août 2018)
  5. « La belge Monizze rachetée par le Français Up », L'Echo,‎ (lire en ligne)
  6. Rapport annuel 2015 [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]