Châteaux de la colère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Châteaux de la colère
Auteur Alessandro Baricco
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Genre Roman
Version originale
Langue Italien
Titre Castelli di rabbia
Éditeur Rizzoli Editore
Lieu de parution Milan
Date de parution
ISBN 88-17-66039-6
Version française
Traducteur Françoise Brun
Éditeur Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média livre papier
Nombre de pages 301
ISBN 2-226-07879-7

Châteaux de la colère (titre original : Castelli di rabbia) est le premier roman de l'auteur italien Alessandro Baricco. Publié en 1991 en Italie, il y a fait partie des cinq finalistes du prix Campiello de la même année. Sa version française a paru en 1995 et a reçu le prix Médicis étranger la même année.

Intrigue[modifier | modifier le code]

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans la petite ville imaginaire de Quinnipak au milieu du XIXe siècle, vit la très belle Jun Reihl. Toute la ville admire ses lèvres et son mari monsieur Reihl est directeur de la fabrique de verre. Chacun des habitants est animé par un rêve secret, une folie...

Personnages[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]