Château du Terral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château du Terral
Image illustrative de l’article Château du Terral
Château du Terral
Période ou style Fin XIXe siècle
Type Château pinardier
Architecte Louis et Alexandre Garros
Début construction 1889
Fin construction 1909
Protection Logo monument historique Classé MH (2005)
Coordonnées 43° 18′ 00″ nord, 2° 59′ 23″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aude
Commune Ouveillan
Géolocalisation sur la carte : Aude
(Voir situation sur carte : Aude)
Château du Terral
Géolocalisation sur la carte : Occitanie
(Voir situation sur carte : Occitanie)
Château du Terral
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château du Terral

Le château du Terral est un château situé sur le territoire de la commune d'Ouveillan dans le département de l'Aude, à environ 2 km au nord-est du chef-lieu.

Histoire[modifier | modifier le code]

Aux XIIe et XIIIe siècles, ce territoire était le siège d'une grange dépendant de l'abbaye de Fontfroide, comme la grange voisine de Fontcalvy sur la commune d'Ouveillan.("L'abbaye de Fontfroide et son domaine foncier aux XIIe – XIIIe siècles" article de François Grèzes-Rueff - Annales du Midi- Année 1977

Le château du Terral a été édifié entre 1889 et 1909, suivant les plans des architectes Louis Garros et son fils Alexandre. L'architecture s'inspire du XVIIe siècle pour les extérieurs, et du XVIIIe siècle en ce qui concerne les intérieurs.

L'ensemble se compose d'un corps central jouxté de deux pavillons. Sur les façades se trouvent des chaînages à refends, de larmiers sur consoles, ainsi que des balcons à balustres de pierre.

À l'intérieur, l'agencement d'origine a été maintenu. Au sud, donnant sur la route de Capestang, se trouvent une terrasse et des escaliers qui descendent vers un plan d'eau par devant le château.

Achevée en 1909, la chapelle possède un plan rectangulaire dont la nef est couverte par une coupole ajourée. Pour compléter l'ensemble figurent les anciennes écuries, le pavillon de la conciergerie, la clôture et la grille d'entrée.

Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2]. Cela concerne les façades et toitures du château, de la chapelle, de la loge du gardien et des anciennes écuries, ainsi que, à l'intérieur, les trois salons, la salle à manger, la galerie du rez-de-chaussée et le hall avec la cage d'escalier. À l'extérieur, le parc est concerné à l'exception des parties dites de la métairie et du vieux parc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]