Château du Petit-Arnsberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Château du Grand-Arnsberg.
Château du Petit-Arnsberg
Image illustrative de l'article Château du Petit-Arnsberg
Ruines du Petit-Arnsberg vues depuis le rocher du Wachtfels
Période ou style Médiéval, semi-troglodytique
Type Château fort
Début construction XIVe siècle
Destination actuelle Ruines
Protection Logo monument historique Classé MH (1898, ruines)
Coordonnées 49° 02′ 20″ Nord, 7° 41′ 36″ Est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Basse-Alsace
Région Grand Est
Département Bas-Rhin
Commune Obersteinbach

Géolocalisation sur la carte : Alsace

(Voir situation sur carte : Alsace)
Château du Petit-Arnsberg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Petit-Arnsberg

Le château du Petit-Arnsberg se situe dans la commune française d'Obersteinbach, dans le département du Bas-Rhin. Il fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est un fief de l'abbaye de Wissembourg dans les Vosges du Nord, détenu par la famille de Wasigenstein. Il est mentionné pour la première fois en 1316.

En , une paix y est conclue entre Frédéric de Wasigenstein, célèbre chevalier-brigand, et la ville de Strasbourg. Il n'est pas rendu à la famille Wasigenstein mais occupé par les Ochsenstein à partir de .

En , le château passe aux mains de Frédéric de Than, qui en hypothèque la moitié à Louis de Lichtenberg en . À la mort du dernier des Ochsenstein, les comtes de Deux-Ponts-Bitche qui en sont les héritiers, restaurent le château en . Ses derniers possesseurs furent les Hanau-Lichtenberg entre et .

Le château a été détruit lors de la guerre de Trente Ans en [3].

Édifice[modifier | modifier le code]

Ce château est un château semi-troglodytique. Son logis suit le tracé rocheux et il est protégé par un puissant mur bouclier.

Une petite porte taillée dans le rocher avec son double encadrement est datée de 1494. Sur le côté est du château, de longues cavités au sol laissent présager qu'il s'agissait de logements de structures en bois qui permettaient de gagner sur le vide en élargissant la partie habitable.

Accès[modifier | modifier le code]

Dans le village d'Obersteinbach, le long du terrain de sport, suivre le sentier du Club vosgien avec le rectangle rouge-blanc-rouge.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominique Toursel-Harster, Jean-Pierre Beck, Guy Bronner, Dictionnaire des monuments historiques d’Alsace, Strasbourg, La Nuée Bleue, , 663 p. (ISBN 2-7165-0250-1)
    Ruines du château d'Arnsberg (Petit-Arnberg), p. 300

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]