Château du Mesnil-Saint-Denis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château du Mesnil-Saint-Denis
Image illustrative de l’article Château du Mesnil-Saint-Denis
Début construction 1589
Propriétaire initial Louis Habert de Montmort
Propriétaire actuel Municipalité
Protection  Inscrit MH (1947)
Coordonnées 48° 44′ 23″ nord, 1° 57′ 40″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Île-de-France
Département Yvelines
Commune Le Mesnil-Saint-Denis

Géolocalisation sur la carte : Yvelines

(Voir situation sur carte : Yvelines)
Château du Mesnil-Saint-Denis

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Mesnil-Saint-Denis

Le château du Mesnil-Saint-Denis est un château situé dans la commune du Mesnil-Saint-Denis, dans le département des Yvelines.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château fut édifié en 1589 par Louis Habert de Montmort, secrétaire des Finances de Henri III et trésorier général ordinaire des guerres. Il passa à son petit-fils, Henri Louis Habert de Montmor, qui le transmit par la suite à son fils Jean Louis Habert de Montmor, intendant général des Galères de France. Son neveu, Jean-Louis de Rieu du Fargis, en hérita en 1724.

En 1737, il fut acquis par Charles de Selle (1707-1786), conseiller d'État.

Le château passe à la femme de lettres Sophie Gay en 1842.

Il est acquis en 1865 par Pierre Adolphe Husson et son épouse Pauline Carcenac (fille de Henry-Gustave Carcenac, maire du 2e arrondissement de Paris). La famille Husson-Carcenac fait restaurer le château sous la direction de l'architecte Hippolyte Destailleur et y font bâtir une chapelle en 1884. Leur fille Marie-Adèle-Alexandra Husson-Carcenac (en religion sœur Marie de la Nativité) est la fondatrice du Monastère du Sacré-Cœur du Mesnil-Saint-Denis. Une autre de leurs filles épousa l'armateur Fernand Crouan.

Le château est occupé par les troupes prussiennes commandées par le grand-duc Friedrich Franz II von Mecklenburg-Schwerin puis par le prince Frédéric-Guillaume de Hohenlohe durant la guerre franco-allemande de 1870.

Il passe au ministre norvégien Fredrik Herman Gade (en) en 1929. Le roi d'Albanie Zog 1er et la reine Géraldine, en exil, y résideront en 1940.

Milton Reynolds (en) le rachête en 1947.

Le monument fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

En 1952 le château est acheté par la commune du Mesnil-Saint-Denis pour y installer la mairie et les services techniques[2].

Le parc[3][modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Autres vues

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]