Château du Douhet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château du Douhet
Image illustrative de l’article Château du Douhet
Début construction XVIIe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1969)
Coordonnées 45° 49′ 17″ nord, 0° 34′ 00″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge
Subdivision administrative Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Commune Le Douhet

Le château du Douhet est en Charente-Maritime, dans la commune du Douhet.

Historique[modifier | modifier le code]

La seigneurie du Douhet remonte au XIVe siècle. Elle est léguée, échangée, vendue et arrive à la famille Vallée. Nicolas de Vallée, calviniste, y installe un ministre du culte protestant.

Par le mariage de Claude de Vallée en 1618 la seigneurie du Douhet passe aux La Rochefoucauld. La date de construction du château actuel n'est pas connue, les archives ayant brûlé en 1793[1]. Comme date sûre, on n'a que 1670, date à laquelle la dame du Douhet fait réparer les toitures. Le château pourrait cependant avoir été construit plus récemment, entre 1715 et 1730, si l'on considère les arcs segmentaires des baies du dernier étage[2].

Il est vendu en 1770 à l'abbé de Laage, puis après qu'il eut émigré, vendu comme bien national.

Il a été inscrit monument historique le [3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Château du Douhet, portail

L'entrée se fait par un porche dans le mur et donne sur une avant-cour bordée des deux côtés de dépendances à un étage couvertes de longs toits de tuiles. L'allée centrale passe une balustrade pour arriver au logis en U autour de la cour.

Le pavillon central couvert d'ardoise est prolongé par deux ailes à toiture basse limitées à leur extrémité par deux pavillons à haute toiture d'ardoise. L'autre façade, côté jardin est marquée en son centre par un escalier à double révolution.

Sous la cour des caves voutées viennent d'un château antérieur.

Le pigeonnier, une fuie cylindrique du XVIe siècle, comporte 1800 boulins (les nichoirs) mais il a perdu son toit.

Parc[modifier | modifier le code]

Le DOUHET-Château.jpg

Le parc est traversé par les vestiges d'un aqueduc gallo-romain souterrain.

Les jardins avec miroirs d'eau, alimentés par l'aqueduc, sont eux aussi monuments historiques par arrêté du . Ils sont inscrits au pré-inventaire des jardins remarquables[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Douhet, par J.R. Colle, St-Jean d'Angély 1976
  2. Châteaux Manoirs et Logis, La Charente-Maritime, Association Promotion Patrimoine, 1993, I.S.B.N. 2-910137-04-X
  3. Notice no PA00104672, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. « jardin du château », notice no IA17008850, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux manoirs logis, la Charente-Maritime, éditions Patrimoines et Médias 1993, (ISBN 2-910137-04-X)