Château du Bousquet (Lot)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château du Bousquet.
Château du Bousquet
Image illustrative de l'article Château du Bousquet (Lot)
Château du Bousquet
Début construction XIVe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Propriétaire initial Jean du Bousquet
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Personne privée
Protection  Inscrit MH (1979)
Coordonnées 44° 27′ 22″ nord, 1° 30′ 33″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Quercy
Région Occitanie
Département Lot
Commune Arcambal

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château du Bousquet

Géolocalisation sur la carte : Midi-Pyrénées

(Voir situation sur carte : Midi-Pyrénées)
Château du Bousquet

Géolocalisation sur la carte : Lot

(Voir situation sur carte : Lot)
Château du Bousquet

Le château du Bousquet est un château situé à Arcambal, en France.

L'édifice est inscrit au titre des monuments historiques en 1979[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur la commune d'Arcambal, dans le département français du Lot.

Historique[modifier | modifier le code]

La famille d'Arcambal est connue par des consuls de Cahors entre 1230 et 1307.

La connaissance de la famille du Bousquet commence avec Jean du Bousquet, anobli en 1341, frère du cardinal Bernard du Bousquet, archevêque de Naples. Jean du Bousquet pourrait être le constructeur du premier édifice.

C'est après la fin de la guerre de Cent Ans qu'a commencé la construction de la grosse tour centrale, entre 1484 et 1525, ainsi qu'une part importante de l'édifice comme le montre l'usage de motifs de roses et de bâtons écotés. En 1528, l'héritière du château Catherine du Bousquet épouse un membre de la famille Deslax.

Au XVIIe siècle, la famille Deslax d'Arcambal construit les tours de la façade ouest et la terrasse à balustrade. En 1787, complètement ruiné, le marquis Deslax d'Arcambal, maréchal des camps et armées du roi, doit vendre le château. La propriété est vendue de nouveau en 1804, puis en 1816, aux ancêtres des actuels propriétaires.

Le château du Bousquet est inscrit au titre des monuments historiques le 2 mars 1979[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le château d'Arcambal regroupe des constructions de différentes époques. Des architectures des XVe, XVIIe et XVIIIe siècles se côtoient autour d'une tour maîtresse de forme circulaire elle-même datée de la fin du XVe siècle (à l'exception de son troisième étage, fruit d'une surélévation au XVe siècle)[2].

L'édifice a pourtant une origine plus ancienne, certains vestiges attestent une construction de la borie (ici, domaine agricole) au XIIIe ou XIVe siècle, période à laquelle elle appartenait à Jean du Bousquet[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château du Bousquet », notice no PA00094964, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Gilles Séraphin, [Donjons et châteaux du Moyen-Âge dans le Lot], France, [éditions Midi-Pyrénéennes], , 383 p. (ISBN 979-10-93498-01-0), p.204

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Catherine Didon, Châteaux, manoirs et logis : le Lot, p. 271, Association Promotion Patrimoine, Éditions patrimoines & médias, Chauray, 1996 (ISBN 2-910137-18-X) ; p. 336
  • Gilles Séraphin, Donjons et châteaux du Moyen Âge dans le Lot, éditions Midi-Pyrénéennes, France, 2014 ( (ISBN 979-10-93498-01-0)); p. 204

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]