Château du Bon Espoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château du Bon Espoir
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Style
Propriétaire
Privé
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
voir sur la carte de Bourgogne-Franche-Comté
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Côte-d’Or
voir sur la carte de la Côte-d’Or
Red pog.svg

Le château du Bon Espoir est un château du XVIIIe siècle, situé à Aisey-sur-Seine, dans le département français de la Côte-d'Or.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé à l'ouest d’Aisey-sur-Seine, entre le village et la forêt de Chamesson.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château, érigé au XVIIIe siècle, est remanié au siècle suivant dans le style du château de la Malmaison. Résidence des juges châtelains d’Aisey, on l’appelait aussi la métairie des juges. Son nom de Bon Espoir est hérité d’une chapelle dédiée à Notre Dame de la Bonne Espérance, détruite au milieu du XIXe siècle par l’abbé Rougeot qui a transformé la métairie en petit château. Ces travaux sont poursuivis ensuite par Henri Armand Rolle (1829-1903), député de la Côte-d'Or[2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est couvert d'ardoises. A l'arrière, le parc conserve quelques parterres à la française. D'imposants communs jouxtent le château. L'accès à la route est assuré par une large allée arborée précédée d'une mare aménagée un bassin cylindrique en pierre maçonnées, ombragé par deux rangées d'arbres imposants. Au nord-est du château et ses communs, se cache le menhir de Pierre Percée ou Pierre Fiche[3].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]