Château des trois dragons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château des trois dragons
Castell dels Tres Dragons
Barcelona - Castell dels Tres Dragons (2).JPG
Présentation
Type
Style architectural
Architecte
Date de construction
1887-1888
Protection
BCIN
Géographie
Pays
Communauté autonome
Province
Commune
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Barcelone
voir sur la carte de Barcelone
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Espagne
voir sur la carte d’Espagne
Red pog.svg

Le Château des trois dragons (en catalan, Castell dels Tres Dragons) est le nom populaire du bâtiment moderniste construit par Lluís Domènech i Montaner en 1887-1888 pour accueillir un Café-Restaurant pour l'exposition universelle de 1888. Ce nom fut probablement adopté en référence à un roman homonyme publié en 1865 par Serafí Pitarra.

Il se trouve au bout du Passeig Lluís Companys qui relie l'Arc de Triomphe au Parc de la Ciutadella.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction en avril 1888

Construit en tant que Café-Restaurant pour l'exposition universelle de 1888, dont il devait être l'un des principaux édifices, le château des trois dragons avait devant lui un Palais des beaux arts aujourd'hui disparu. Divers problèmes – retard dans les travaux, problèmes de licences pour le café – provoquèrent l'abandon du projet par Domènech. Il fut repris le 12 juin 1888 par Josep Forteza qui termina le bâtiment en août, peu avant le début de l'exposition[1]

À la fin de l'exposition le bâtiment resta abandonné et en 1891 le maire de Barcelone, Joan Coll i Pujol, demanda à Domènech qu'il « terminât l’œuvre » et qu'il l'adaptât à un musée d'histoire. L'adaptation consista en un changement de décoration où furent ajoutés des motifs héraldiques. L'inauguration provisoire eut lieu en 1892, pour célébrer le quatrième centenaire de la Découverte de l'Amérique[1].

En 1920, le bâtiment accueillit le Musée de Zoologie de Barcelone, l'un des quatre piliers du Musée des sciences Naturelles de Barcelone. En 2010, nombre de ses collections furent déménagée au Museu Blau, inauguré en mars 2011, et le Castell dels Tres Dragons fut transformé pour recevoir le siège scientifique du musée, accueillant le Laboratoire de la nature avec ses laboratoires et ses espaces de recherche, d'étude et de conservation des collections[2].

Édifice[modifier | modifier le code]

Détail de la tour

Construit en briques apparentes et en fer laminé, c'est un bâtiment en forme de château fort couronné par des créneaux. Son plan est pratiquement carré avec quatre tours d'angles carrées également et un chemin de ronde qui permet de circuler entre une façade double.

La décoration de céramique –faite avec la collaboration d'Antoni M. Gallissà, Josep Llimona, J.A. Pellicer i Alexandre de Riquer– est située sur les créneaux et les plafonds. Elles sont en forme de blasons sur la partie haute et présentent en bleu sur blanc un programme naturaliste fait de plantes parmi lesquelles se trouvent nombre de boissons et de liqueurs, un lien clair avec la vocation de café initialement dévolue à l'édifice.

Ces céramiques furent réalisées par la fabrique Pujol i Bausis d'Esplugues de Llobregat. Les vitraux, en partie disparus, sont l’œuvre d'Antoni Rigalt i Blanch. Le vitrail principal, qui occupait toute la façade fut détruit lors d'un bombardement de la guerre civile espagnole.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :