Château des Rois ducs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Sauveterre-la-Lémance
Image illustrative de l’article Château des Rois ducs
Château des Rois ducs.
Nom local Château des Rois ducs
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIe siècle (modifications)
Propriétaire initial Édouard Ier
Destination initiale Place forte
Protection Logo monument historique Classé MH (2003)
Coordonnées 44° 35′ 28″ nord, 1° 01′ 09″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Périgord
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Commune Sauveterre-la-Lémance
Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne
(Voir situation sur carte : Lot-et-Garonne)
Château de Sauveterre-la-Lémance
Géolocalisation sur la carte : Aquitaine
(Voir situation sur carte : Aquitaine)
Château de Sauveterre-la-Lémance
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Sauveterre-la-Lémance

Le château des rois-ducs est un château fort situé sur la commune française de Sauveterre-la-Lémance, dans le département de Lot-et-Garonne en région Nouvelle-Aquitaine.

Localisation[modifier | modifier le code]

Bâti sur un éperon rocheux, le château surplombe les vallées de la Lémance et du Sendroux. Il se situe non loin du Périgord noir (Dordogne) et du Quercy (Lot).

Historique[modifier | modifier le code]

Il est construit à la fin du XIIIe siècle (entre 1290 et 1305[2]), par Édouard Ier d'Angleterre sur l'un des principaux axes de circulation entre le Périgord et l’Agenais. Pendant la guerre de Cent Ans, il devient une pièce maîtresse dans le jeu de la guerre d'usure franco-anglaise. Il est brûlé en 1789 lors de la Révolution française.

Il fut acheté par l'aviateur Jean Mermoz en 1936, un an avant sa mort.

Le château en totalité, ainsi que son terrain d’assiette et son fossé, font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques par arrêté du [3],[4].

Description[modifier | modifier le code]

Le château est ceint d'un fossé atteignant une vingtaine de mètres de largeur[5]. La tour circulaire ouest faisant face au bourg est percée d'archères à niche au rez-de-chaussée. Les fentes ont un étrier à la base. La courtine est percée d'une archère à étrier rectangulaire et croisillon horizontal de visée. La partie haute de la tour circulaire, dévolu à la résidence, résulte d'une élévation de la tour au XIVe siècle[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. a et b Mengus 2021, p. 113.
  3. « Notice n°PA00084247 », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « Inventaire général : Forteresse dite château des rois-ducs », notice no IA47000650, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  5. Nicolas Mengus, Châteaux forts au Moyen Âge, Rennes, Éditions Ouest-France, , 283 p. (ISBN 978-2-7373-8461-5), p. 86.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Tholin, Le château de Sauveterre-la-Lémance, p. 371-377, dans La vallée de la Lémance et sa région, Revue d'histoire de Lot-et-Garonne et de l'ancien Agenois, bulletin trimestriel, Académie des sciences, lettres et arts d'Agen, juillet-, 133e année, no 3
  • Georges Tholin, Le château de Sauveterre-la-Lémance, p. 193-200, Revue de l'Agenais, 1897, tome 23 ( lire en ligne )
  • Stéphane Capot, 091 - Sauveterre-la-Lémance, château et bourg féodal, p. 118-119, revue Le Festin, Hors série Le Lot-et-Garonne en 101 sites et monuments, année 2014 (ISBN 978-2-36062-103-3)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]