Château des Plas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir de Plas et Plas.

châteaux de Saint-Hilaire et Plas
Image illustrative de l’article Château des Plas
Châteaux des Plas et de Saint-Hilaire
Début construction XIIIe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Protection classé MH 31 octobre 1991
Coordonnées 45° 00′ 04″ nord, 1° 44′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Corrèze
Commune Curemonte

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
châteaux de Saint-Hilaire et Plas

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
châteaux de Saint-Hilaire et Plas

Géolocalisation sur la carte : Corrèze

(Voir situation sur carte : Corrèze)
châteaux de Saint-Hilaire et Plas

Les châteaux de Saint-Hilaire et Plas forment un ensemble de deux châteaux situés dans la commune de Curemonte en Corrèze, en Nouvelle-Aquitaine en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est une co-seigneurie, avec deux châteaux construits dans la même enceinte, le château Saint-Hilaire dès le XIIIe siècle, le château des Plas actuel deux siècles plus tard[1]

Le nom Plas existait dans la paroisse de Lostanges dès le XIe siècle, au siècle suivant on trouve un Guillaume Plas (moine), un Pierre Plas (prieur), un autre Pierre Plas (dominicain à Brive). Léger de Plas fut évêque de Lectoure (Gers) de 1599 à 1635, et son neveu Jean d'Estresse (fils d'Isabeau de Plas) lui succéda de 1635 à 1646.

La demeure fut probablement construite à l'initiative de Jean de Plas vers les années 1543-1547, il fut ambassadeur de Louis XII et de François Ier en Écosse, il était docteur en droit canonique à la Sorbonne. Pour ses bons services, le roi le nomma à l'évêché de Périgueux. Dans une salle du château, on peut lire l'inscription suivante : « ung Dieu, ung Roy, une Foy, une Loy » ce qui était la devise des royalistes et des catholiques de l'époque.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de Saint-Hilaire, situé au centre de l'enceinte, a été construit au XIIIe siècle. Ce bâtiment rectangulaire de trois étages sur rez-de-chaussée est flanqué de trois tours couronnées de mâchicoulis et coiffées de toitures en tuiles plates. Sa porte d'entrée est de style Renaissance.

Le château des Plas, situé près de l'entrée est formé de deux tours carrées. Un bâtiment rectangulaire a été ajouté au XVIIe siècle. La porte d'entrée est surmonté d'un cartouche aux armes de la famille Plas de Curemont et encadrée de pilastres à bossages.

Au XVIIe siècle a aussi été construit un bâtiment flanqué d'une tourelle à chaque extrémité qui s'ouvre sur l'extérieur par de larges baies en anses de paniers. Le mur d'enceinte est flanqué de deux autres tourelles, l'une cylindrique, l'autre hexagonale[1].

L'ensemble de ces constructions a été classé monument historique le 31 octobre 1991, et le site est inscrit.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Christian Corvisier - Le castrum de Curemonte. Les maisons fortes de Plas et de Saint-Hilaire - pp. 131–155, dans Congrès archéologique de France. 163e session. Corrèze. 2005 - Société française d'archéologie - Paris - 2007

Articles connexes[modifier | modifier le code]