Château des Montgommery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château des Montgommery
Image dans Infobox.
La façade occidentale du château.
Présentation
Type
Styles
Reconstruction
XVIIe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Usage
Patrimonialité
Inscrit MH ()
Classé MH (château en )Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Coordonnées

Le château des Montgommery est une ancienne demeure, reconstruite au XVIIe siècle, qui se dresse sur la commune déléguée de Ducey au sein de la commune nouvelle de Ducey-Les Chéris dans le département de la Manche, en région Normandie.

Le château fait l'objet d'une protection partielle au titre des monuments historiques[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château des Montgommery est situé, près de la Sélune, dans le bourg de Ducey, commune déléguée de la commune nouvelle de Ducey-Les Chéris, dans le département français de la Manche.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début du XVIe siècle, le château passe dans la famille de Montgommery à la suite du mariage de Claude de La Boissière avec Jacques Ier de Montgommery[2].

Gabriel Ier de Montgommery, régicide involontaire du roi Henri II, s'y réfugie fuyant la haine de Catherine de Médicis, l'épouse du roi décédé. Converti au protestantisme, il sera exécuté en place de Grève le , et ses biens confisqués[2]. Mais en 1576, Henri III réhabilite sa mémoire, permettant à Gabriel II de Montgommery, fils du régicide, devenu gouverneur de Pontorson, de réoccuper en 1596, le château de Ducey, après son mariage avec Suzanne de Bouquetôt, dame du Breuil-en-Auge[3]. Vers 1608, Gabriel y fait construire de nouveaux bâtiments, dont une maigre partie est encore visible aujourd'hui[3].

Au XIXe siècle, le château est sérieusement dégradé, et on installe dans la cour une distillerie, aujourd'hui disparue, qui fonctionnera de 1970 à 1980. En 1986, la commune en fait l'acquisition et entreprend sa restauration[4].

Description[modifier | modifier le code]

Ce qui subsiste du château aujourd'hui se présente sous la forme d'un logis central, qui s'éclaire par de hautes fenêtres surmontées de fronton pointus ou arrondis, bâti sur des caves à demi enterrées.

À la gauche de ce logis, on trouve ce qui devait être la partie centrale du manoir dressé par Gabriel II de Montgommery. On accède à cette partie par un escalier de granit donnant sur une terrasse couverte d'un balcon supporté par quatre colonnes avec des chapiteaux évoquant l'art corinthien. Les demi-fenêtres surmontées de frontons, l'alternance des lignes et l'utilisation de la brique et de la pierre et le décor intérieur sont caractéristique du style Louis XIII.

À l'intérieur, on peut voir un escalier à double révolution[5], ainsi qu'au premier étage du logis, un plafond aux poutres apparentes décorées à fleurs, comme au château de Blois, un haut de cheminée du XVIIe siècle, et des pavés armoriés[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Est classé partiellement par décret du [1] :

  • le château.

Sont inscrites partiellement par décret du [1] :

  • les façades et les toitures du petit pavillon et des communs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Château de Montgomery », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. a et b Hébert et Gervaise 2003, p. 128.
  3. a et b Hébert et Gervaise 2003, p. 129.
  4. a et b Hébert et Gervaise 2003, p. 132.
  5. Hébert et Gervaise 2003, p. 130.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]