Château des Feugerets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château des Feugerets
Image illustrative de l’article Château des Feugerets
Château des Feugerets (vue générale)
Période ou style Renaissance, remanié aux XVIIIe et XIXe siècles
Type Château fort, résidence
Début construction 1505
Fin construction XIXe siècle
Propriétaire initial Famille des Feugerets
Destination initiale Donjon, château fort
Destination actuelle Habitation privée
Protection  Inscrit MH (2001)
Coordonnées 48° 20′ 08″ nord, 0° 35′ 23″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Orne
Commune La Chapelle-Souëf

Géolocalisation sur la carte : Orne

(Voir situation sur carte : Orne)
Château des Feugerets

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château des Feugerets

Le château des Feugerets est un édifice situé sur la commune de La Chapelle-Souëf dont le domaine s'étend également sur le territoire d'Appenai-sous-Bellême, en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château construit entre 1550 et 1570 par la famille des Feugerets reprend les éléments d'un château médiéval préexistant. Le donjon de 1505 avec portail gothique flamboyant et la tour dite Sainte-Barbe à usage de colombier en sont les vestiges.

Les deux pavillons qui flanquent la cour d'honneur sont édifiés autour de 1560. Jehan des Feugerets, gouverneur de Bellême est enregistré dans « le rolle des nobles et noblement tenans au comté du Perche » en date du comme seigneur du lieu. Il est alors taxé de 4 livres 10 sols tournois.

Le château est remanié au XVIIe siècle avec notamment la création d'une terrasse à balustrades à laquelle on accède par un grand degré à double révolution.

Le Grand Dauphin, fils de Louis XIV, s'y rend plusieurs fois.

Plusieurs chapelles se succèdent sur le site, la dernière est établie dans le donjon avec un vitrail daté de 1855.

Les lieux sont encore modifiés à la fin du XIXe siècle dans le style troubadour à la demande du marquis de Broc, notamment par le remplacement des petites lucarnes en fenêtres à meneaux à double croisées de style gothique avec tympan sculpté aux armes de la famille des Feugerets. La couverture de l'aile nord est remplacée par une terrasse à balustrades tandis qu'une petite tour néo-gothique est accolée aux courtines au pied de la tour de l'horloge.

Le jardin à la française qui s'étendait à l'ouest (connu par le plan terrier de 1660 conservé au château) est remplacé par un parc à l'anglaise et complété d'une orangerie vers 1830.

Il passe de la famille des Feugerets, par mariage, au XIXe siècle à la famille de Semallé, puis encore par mariage à la famille de Broc puis à la famille de Romanet. Il est aujourd'hui la propriété de la Famille Fautrelle de Fondaumière.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Chroniques du Perche, Hector Guillier de Souancé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :