Château des Éclaz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château des Eclaz)

Château des Éclaz
Image illustrative de l’article Château des Éclaz
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction XIIIe siècle
Destination initiale Résidence seigneuriale
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1988)[1]
Coordonnées 45° 49′ 30″ nord, 5° 36′ 14″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Cheignieu-la-Balme
Géolocalisation sur la carte : Ain
(Voir situation sur carte : Ain)
Château des Éclaz
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château des Éclaz

Le château des Éclaz est une ancienne maison forte du XIIIe siècle remanié et agrandi au début du XVIIe siècle qui se dresse sur la commune de Cheignieu-la-Balme une commune française située dans le département de l'Ain et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le château des Éclaz fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La maison-forte des XIIIe et XIVe siècles ruinée après les guerres de la fin du XVIe siècle est remaniée et agrandie au début du XVIIe siècle.

Description[modifier | modifier le code]

{{Quelle meilleure description que celle faite par l'écrivain Jacques Perret, d'après ses souvenirs d'enfance, dans la nouvelle "Enfantillages" : "Pour autant que je m'en souvienne, la maison ramassée au fond d'un trou feuillu se composait d'un petit corps de logis à fronton, appuyé aux robustes vestiges de bâtiments beaucoup plus anciens, avec porche voûté, courtils, fenêtres à meneaux, fragment de tourelles, encorbellements, contre-forts, tout cela relié avec astuce de génération en génération, par l'honnête et patient génie des maçons du cru. Malgré la façade qui évoquait plutôt la plaisance bourgeoise et la crinoline en vacances, l'ensemble disait encore les longs hivers d'une mesnie recluse contre la brise et claquemurée contre les rapineurs."...}}

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château des Eclaz », notice no PA00116378, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail (France).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]