Château de la Rivière-Bourdet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de la Rivière-Bourdet
Image illustrative de l’article Château de la Rivière-Bourdet
Vue de face.
Type Château
Début construction XVIIe siècle
Destination actuelle Propriété privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1934)
Coordonnées 49° 24′ 48″ nord, 0° 56′ 42″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Ancienne province Normandie
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Commune Quevillon
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de la Rivière-Bourdet
Géolocalisation sur la carte : Seine-Maritime
(Voir situation sur carte : Seine-Maritime)
Château de la Rivière-Bourdet

Le château de la Rivière-Bourdet est situé à Quevillon, dans le département de la Seine-Maritime en France, en bordure de la Seine.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XIIIe siècle, un premier château est édifié par Étienne Bourdet, qui donne son nom à ce domaine[2]. Il est mis à sac en 1570[2]. Il est probablement reconstruit dans les années 1620 à l'initiative de Charles II Maignart de Bernières[2].

Voltaire y séjourne en 1723. Il y écrit en partie Mariamne et La Henriade.

Honoré de Balzac y fait des séjours en 1834 et 1835 et s'en inspire pour le cadre de son roman Le Médecin de campagne[3].

Passé par succession à la famille du Moucel[4], le château se transmet, toujours par succession, de 1862 à 1940, à la famille de Montholon-Sémonville[5], puis Brillet de Candé.

Occupé pendant la guerre, il sert de camp scolaire en 1944 pour 200 enfants du Havre, de Dieppe et de Rouen. Un bombardement endommage l'aile sud du château en juillet 1944. Il connaît ensuite une période d'abandon.

Vendu en 1962, il devient en 1966 une maison de retraite, jusqu'en 1995. En 2011, il est la propriété de Chantal Trapes et de sa sœur, qui en ont hérité de leurs parents [2].

Le château fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [6].

Le chartrier de La Rivière-Bourdet est déposé aux archives départementales de Seine-Maritime, série 30 J.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail.fr
  2. a b c et d Franck Boitelle, Des châteaux et des hommes en Haute-Normandie, Rouen, Éditions des Falaises, , 96 p., 24 × 24 cm (ISBN 978-2-84811-123-0, OCLC 698167269), « Le château de la Rivière-Bourdet »
  3. « Le Château de La Rivière-Bourdet à Quévillon », sur Pages perso orange (consulté le )
  4. Jules Bailliard, La Normandie Monumentale et Pittoresque, Seine-inférieure, Le Havre, Lemale et Cie, imprimeurs, éditeurs, (lire en ligne), p. 231-234
  5. « Propriétaires du château de la Rivière-Bourdet », sur wifeo.com (consulté le )
  6. Notice no PA00100795, base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jules Bailliard, « Le Château de la Rivière-Bourdet », in La Normandie monumentale et pittoresque, Seine-Inférieure, 1893, Le Havre, Lemale et Cie, imprimeurs, éditeurs, p. 231-234.
  • Archives du prince de Montholon d'Umbriano - Inventaire du chartrier de La Rivière-Bourdet (1206-1862), Paris, 1906, L+422 pp.
  • Philippe Seydoux, Châteaux du Pays de Caux et du Pays de Bray, Paris, Éditions de la Morande, , 128 p. (ISBN 2-902091-17-6), p. 109
  • Henri Maillot, « Voltaire au château de la Rivière-Bourdet », Le Pucheux, no 96,‎ , p. 6-9 (ISSN 0248-6474)
  • Franck Boitelle, « Le petit Versailles à l'heure de la retraite », Paris-Normandie,

Lien externe[modifier | modifier le code]