Château de la Motte-aux-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de la Motte-au-Bois
Image illustrative de l'article Château de la Motte-aux-Bois
Début construction 1065
Propriétaire actuel Institut aéronautique Amaury de la Grange
Coordonnées 50° 40′ 55″ nord, 2° 34′ 15″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Nord (département)
Commune Morbecque

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Château de la Motte-au-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Motte-au-Bois

Le château de la Motte-aux-Bois a été construit en 1065 par Robert le Frison, comte de Flandre[2]. L'ancienne commune de La Motte-aux-Bois ayant fusionné après la Révolution entre 1790 et 1794 avec Morbecque. Le château est désormais sur le territoire de Morbecque.

Historique[modifier | modifier le code]

Détail du Retable de saint Thomas Beckett, de Maître Francke, 1424

L’École[modifier | modifier le code]

Depuis 1962, le château abrite l'Institut aéronautique Amaury de la Grange (IAAG), spécialisé dans la formation aéronautique. On retrouve notamment deux pôles principaux : la formation théorique de pilote de ligne et la formation de techniciens de maintenance aéronautique. La formation pratique se déroule à Merville, sur l'aéroport de Merville-Calonne où sont situés d'anciens avions de ligne sur lesquels travaillent les apprentis mécaniciens, et également les avions légers d'entrainement pour les élèves pilotes de ligne. Le port de l'uniforme y est obligatoire.

Architecture[modifier | modifier le code]

Les principaux bâtiments sont[6] :

  • La cathédrale, bâtiment abritant les salles de cours (ayant toutes le nom d'un aviateur célèbre). Il fut surnommé ainsi par la présence des escaliers vitrés situés de part et d'autre.
  • La cafétéria, lieu de repos des élèves, où l'on trouve notamment une télévision, un babyfoot, un bar et des distributeurs de boissons non-alcoolisées.
  • Le gymnase, pour le sport
  • Le château, qui réunit une partie de l'administration de l'IAAG, mais aussi le restaurant et plusieurs studios répartis sur le 2e et 3e étage.
  • Un bâtiment supplémentaire de chambres.

On trouve également, répartis dans les bâtiments déjà cités, une salle de musculation, une salle informatique. un laboratoire de langue.

L'association 'Mémoire des pierres' a découvert et mis en valeur une pierre estimée du XIIIe siècle dans les caves du château. Ces caves possèdent également des piliers et des voûtes du XVe siècle.

Parc[modifier | modifier le code]

Le parc du domaine de la Motte-au-Bois avec sa terrasse en terre-plein, son jardin potager, sa serre, son square et sa clôture de jardin est inscrit au pré-inventaire des jardins remarquables[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Château de la Motte-au-Bois par Louis de Backer, avocat, membre de la commission historique du département du Nord, de la société des Antiquaires de la Morinie, etc. Douai, Adam d'Aubers, 1843, in-4° ,71 pp. avec 2 lith., édition encadrée[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. La Voix du Nord du dimanche 17 décembre 2010
  3. Bulletin de la commission historique du département du Nord, volume 7 - page 193 - 1863 - imprimé chez l. Danel, Grand'place à Lille .-archive de l'université Harvard - numérisé par google Books.
  4. De Vegiano (seigneur de Hovel) -Nobiliaires des Pays-Bas, et du comté de Bourgogne ...Depuis le règne de Philippe le Bon jusqu’à la mort de l'empereur Charles VI- 1779 - archive de l'université du Michigan -numérisé par Google Books
  5. Comité flamand de France, Annales volume 6 - page 46- 1861 1862 -librairie Bacquet rue nationale à Dunkerque - archive de l'université de Californie - numérisé par Google Books
  6. Site de l'IAAG
  7. « Parc du domaine de la Motte-aux-Bois », notice no IA59001727, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. Aimé Nicolas Leroy, André Josepoh Gislain le Glay, Arthur Dinaux -Archives historiques et littéraires du Nord de la France, et du Midi de la Belgique page 289 - 1842 -archive de l'université du Michigan - numérisé par Google Books

Lien interne[modifier | modifier le code]