Château de la Grange (Yerres)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de la Grange (homonymie).

Château de la Grange
Image illustrative de l’article Château de la Grange (Yerres)
Nom local Château du Maréchal de Saxe
Période ou style Louis XIII
Type Château
Début construction 1617
Fin construction 1635
Propriétaire initial Charles Duret
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Groupe Savry
Destination actuelle Hôtel de Prestige
Protection Logo monument historique Classé MH (1971)
Site web chateaudumarechaldesaxe.com
Coordonnées 48° 43′ 45″ nord, 2° 29′ 43″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Brie
Région Île-de-France
Département Essonne
Commune Yerres

Géolocalisation sur la carte : Essonne

(Voir situation sur carte : Essonne)
Château de la Grange

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Château de la Grange

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Grange

Le château de la Grange est un château français situé dans la commune d'Yerres, en pays de Brie, dans le département de l'Essonne et la région Île-de-France, à dix-huit kilomètres au sud-est de Paris.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château de la Grange est implanté sur le plateau de Villecresnes dans le bois de la Grange constitutif de l'Arc boisé, au nord de la vallée de l'Yerres et du territoire de la commune d'Yerres, en bordure de l'avenue de la Grange empruntée par la route départementale 94.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le domaine de la Grange, mentionné une première fois en 1389, constituait alors un vaste bois défriché pour une communauté religieuse parisienne.

Vers 1581 une ferme fortifiée y fut élevée.

Sous le règne d'Henri IV, Charles Duret, fils de Louis Duret, médecin de Charles IX et Henri III, hérita du domaine.

En 1617, il y fit construire l'actuel château ; en 1635, une grotte ornée de coquillages est aménagée dans la douve Sud.

En 1720 à l'occasion des travaux dans le « salon rose », Gilles-Marie Oppenord y inventa le style Louis XV.

En 1748 Maurice de Saxe, maréchal de France acquit le château qu'il conserva jusqu'à sa mort deux ans plus tard et y fit aménager la grande galerie.

L'ancien préfet et ministre Henri Chevreau (1823-1903) y mourut ; le château et son domaine de 1 200 hectares appartinrent au baron Napoléon Gourgaud (1823-1879) maire d'Yerres et député en 1869 ; son fils Napoléon Gourgaud (1858-1918) comme lui maire d'Yerres et conseiller général, épousa Henriette Chevreau (1857-1940) seule fille du précédent.

Cette famille le conserva jusqu'en 1990 [1]. Le , le site est inscrit aux monuments historiques, le , il est classé[2].

Lors de l'Occupation le château étant réquisitionné, la grande galerie du rez-de-chaussée fut transformée en atelier de réparation pour les moteurs d'avion tandis que des officiers allemands occupaient les étages ; malgré l'intervention de la baronne Gourgaud auprès de Georges Scapini, nommé par Philippe Pétain chef du service diplomatique des prisonniers de guerre à Berlin - et voisin du couple à l'île d'Aix (17) - le domaine ne fut restitué que lors de l'été 1942 à son propriétaire, qui y mourut le 30 août 1944.

Le 27 août 1944, la 2e division blindée américaine de Pennsylvanie venant de Montgeron et entrée dans Yerres, rejoignit la route nationale par le château ; son commandant, le général Patton, informé de la présence de la baronne Gourgaud, née Eva Gebhard, citoyenne américaine, lui fit présenter ses hommages par un jeune officier.

Légataire universelle de son époux mais usufruitière du domaine familial légué par son époux à un cousin, celle-ci mourut au château le 14 juillet 1959 ; elle avait été faite chevalier de la Légion d'Honneur.

En 2000 le château fut racheté par le groupe Savry qui y installa un hôtel de prestige[3] du nom de « Château du Maréchal de Saxe ».

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de la Grange est composé d'un corps principal en « U » à trois niveaux augmenté de deux ailes basses et de deux corps de communs en « L » au nord.

L'ensemble est élevé en brique et pierre de taille sur un terre-plein comprenant une cour d'honneur entouré de douves sèches.

À l'Est se trouve l'avant-cour, l'allée d'honneur et la grande grille encadrée de deux pavillons carrés[4]. À l'Ouest se trouve une perspective perçant la forêt précédée d'une pièce d'eau dans un parc romantique.

Au Nord, prolongeant les communs se trouve un jardin français en cours de réhabilitation.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.yerres.fr/index.php?clic=docSI&typedoc=SI&openrub=27&mid=100 Fiche du château sur le site officiel de la commune.] Consulté le 07/01/2010.
  2. Notice no PA00088050, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 07/01/2010.
  3. Fiche du château sur le site topic-topos.com Consulté le 07/01/2010.
  4. « Fiche d'Yerres sur le site du Quid. »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) Consulté le 07/01/2010.