Château de la Brunière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de la Brunière
Image illustrative de l’article Château de la Brunière
Type Château
Début construction XVIe siècle
Propriétaire actuel Propriété privée
Protection Logo monument historique Classé MH (1984)
 Inscrit MH (1984)
Coordonnées 46° 27′ 38″ nord, 1° 23′ 53″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bas-Poitou
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Commune Le Givre

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Brunière

Le château de la Brunière est un château protégé des monuments historiques en 1984. Il est situé au Givre, dans le département français de la Vendée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château vit le jour durant la période troublée de la guerre de Cent Ans. Douze cheminées monumentales en granit ornent l’intérieur de la demeure. En 1591 Jean Bodin entreprit de le reconstruire et le marqua de son sceau. Il prit alors le style de la Renaissance qui le rendit très hospitalier. C’est d’ailleurs dans ce château que le roi Henri IV choisit de s’y reposer. En 1621, les troupes royales l’envahirent et le saccagèrent.

Le château était autrefois la propriété de la famille de Veillechèze de la Mardière. Il appartient aujourd'hui à ses descendants, le docteur Thierry Gorphe et sa sœur, la baronne de Vauchaussade de Chaumont (née Christine Gorphe).

Le château est classé au titre des monuments historiques depuis le 8 octobre 1984 pour les façades et les toitures du corps de logis et la grande cheminée du rez-de-chaussée et est inscrit depuis cette même date pour les façades et les toitures de l'aile des communs et le pont sur les douves[1]

Architecture[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]