Château de l'Afgand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de l'Afgand
Image illustrative de l’article Château de l'Afgand
Vue depuis le parc
Période ou style classique
Type Palais
Fin construction XIXe
Destination initiale Propriété privée
Protection « Mérimée », notice no IA59001756
Coordonnées 50° 57′ 25″ nord, 2° 19′ 09″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Anciennes provinces de France Flandre
Département Nord
Commune Spycker

Géolocalisation sur la carte : Nord

(Voir situation sur carte : Nord)
Château de l'Afgand

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de l'Afgand

Le château de l'Afgand est un château situé route de l'Afgand, à Spycker près de Brouckerque, à proximité du canal de la Haute Colme.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le château tient son nom du lieu-dit où il est installé. En flamand, af signifie « près de » et gand, du latin classique candia ou gandia, issu du gaulois signifie « confluence de cours d'eau ». La première mention du nom du lieu-dit sur la carte daterait de 1908[1], mais le château existait précédemment.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château et son parc ont été construits au XIXe siècle[2].

Durant la Seconde Guerre mondiale, le château fut un haut lieu de la résistance et l’un des derniers carrés tenus par les défenseurs de la poche de Dunkerque[3].

Le 20 mai 1940, des soldats anglais installent des projecteurs dans la pâture Verhaghe sur la route de Looberghe et près de l'Afgand[4].

Le 29 mai 1940 au matin, les Allemands attaquent le château de l'Afgand avec une voiture blindée et des side-cars. Ils sont repoussés par les mitrailleuses du 225e régiment d'infanterie. Ils sont encore repoussés le 30 mai par la 68e division d'infanterie à Spycker et au château de l'Afgand[4].

Le 2 juin au soir, malgré la résistance du 225e régiment d'infanterie, les Allemands prennent Spycker avec des blindés et de l'artillerie, et capturent le château de l'Afgand par ruse : après avoir franchi la Colme à l'aide d'une péniche, les Allemands attaquent le château par derrière[4].

Depuis les années 1980, le château abrite un centre équestre.

De mai à novembre 2015, l'exposition « 4 ans, 11 mois, 5 jours » au Musée portuaire de Dunkerque consacrée à la Seconde Guerre mondiale expose des photos du château[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château de l'Afgand était fondé sur 4 étages, il est aujourd'hui fondé sur 1 étage.

En dehors de la bâtisse elle-même, le parc, le portail et le pont de jardin sont les éléments d'intérêt[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notice no IA59001756, base Mérimée, ministère français de la Culture

  1. Parc du château de l'Afgand, Patrimoine de France, 05-12-2016, http://patrimoine-de-france.com/nord/spycker/parc-du-chateau-de-l-afgand-1.php
  2. a et b Parc du château de l'Afgand, inventaire général du patrimoine culturel, http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=REF&VALUE_1=IA59001756
  3. a et b Dunkerque: «4 ans, 11 mois, 5 jours» de guerre retracés dans une expo au Musée portuaire, par La Voix Du Nord, publié le 09/05/2015, http://www.lavoixdunord.fr/archive/recup%3A%252Fregion%252Fdunkerque-4-ans-11-mois-5-jours-de-guerre-retraces-ia17b47588n2817686
  4. a b et c Aymard Drieux et Yves Lemaire, Brouckerque, Coppenaxfort, décembre 2005 (ISBN 2-9525621-0-5)