Château de Vufflens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Vufflens
Image illustrative de l'article Château de Vufflens
Vue d'ensenble du château
Période ou style médiéval
Début construction 1395
Fin construction 1420
Propriétaire initial Henri de Colombier
Destination initiale Habitation
Propriétaire actuel Famille de Saussure
Destination actuelle Habitation
Protection Bien culturel d’importance national
Coordonnées 46° 31′ 29″ N 6° 28′ 35″ E / 46.524844, 6.476292 ()46° 31′ 29″ Nord 6° 28′ 35″ Est / 46.524844, 6.476292 ()  
Pays Suisse
Canton canton de Vaud
Commune Vufflens-le-Château

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Château de Vufflens

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Château de Vufflens

Le château de Vufflens est un double château médiéval situé dans la commune vaudoise de Vufflens-le-Château, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention d'une forteresse sur la colline qui surplombe le lac Léman date de 1108 sous le nom de Wuolflens elle est suivie par une seconde bâtisse, construite au XIIIe siècle dont il ne reste que quelques vestiges[1].

Vers 1390, Henri de Colombier hérite de sa femme de la seigneurie de Vufflens et fait totalement reconstruire le château sous la forme que nous connaissons actuellement. Il passera ensuite aux mains de son fils et restera dans la famille jusqu'à l'invasion bernoise de 1530 où il est pillé et brûlé[2].

Le château changera alors plusieurs fois de mains pour finalement être racheté au XVIIe siècle par la famille de Senarclens dont une partie deviendra, deux siècles plus tard, la famille de Saussure[3]. Cette même famille est encore aujourd'hui propriétaire des lieux et exploite les 8 hectares de vignes qui produisent plusieurs vins AOC vieillis dans les six foudres de chêne de 8 700 litres chacun qui sont conservés dans les caves du château[4]. L'ensemble du bâtiment et de ses dépendances est inscrit comme bien culturel suisse d'importance nationale[5].

Description[modifier | modifier le code]

Le château de Vufflens est composé de deux ensembles architecturaux distincts, reliés par des ramparts et tous deux construits en briques. À l'ouest se dresse un donjon de près de 60 mètres de haut entouré de quatre tours carrées, dont le rez-de-chaussée contient la salle des gardes[6]. Ce bâtiment ne fut jamais terminé ni jamais occupé. À l'inverse, le second château carré et de taille plus modeste, servit et sert toujours d'habitation ; Il est orné de quatre tourelles de pierre[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean de Senarclens, 800 ans d'histoire de la famille de Senarclens et de sa branche de Grancy, éditions Slatkine, Genève, 2004François Forel-Baenziger et Marcel Grandjean, Le château de Vufflens, Lausanne, Bibliothèque historique vaudoise (numéro 110),‎ 1996 (ISBN 9782884541107)
  • Marcel Grandjean, Le chateau de Vufflens: (vers 1415-vers 1430) : notes sur sa construction, son esthétique et sa valeur défensive, K. Schwegler,‎ 1995

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Château », sur vufflens-le-chateau.ch (consulté le 22 juin 2012)
  2. « Le château de Vufflens », sur swisscastles.ch (consulté le 22 juin 2012)
  3. (en) Saussure, Oxford University Press (ISBN 9780191636974), p. 364
  4. « Château de Vufflens », sur c-d-c.ch (consulté le 22 juin 2012)
  5. [PDF] L'inventaire édité par la confédération suisse, canton de Vaud
  6. Ric Berger, Jean-Gabriel Linder, Les châteaux de la Suisse: Suisse romande et Tessin, Éditions Cabédita,‎ 1994 (ISBN 9782882951168), p. 60
  7. Ric Berger, Autour du Léman: excursions et découvertes, Éditions Cabédita,‎ 1994 (ISBN 9782882951168), p. 90-91

Sur les autres projets Wikimedia :