Château de Vic-sur-Aisne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Vic-sur-Aisne
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de l’Aisne
voir sur la carte de l’Aisne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le château de Vic-sur-Aisne est un château situé à Vic-sur-Aisne, dans le département de l'Aisne, en région Hauts-de-France, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château de Vic-sur-Aisne est situé sur la commune de Vic-sur-Aisne, dans le département de l'Aisne.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , lors du concile de Senlis, l'archevêque de Reims Gui de Châtillon souscrit avec l'évêque de Laon Gébuin, la restitution du château de Vic-sur-Aisne à l'abbaye Saint-Médard de Soissons[2].

Au cours des Xe et XIe siècles, le château est la scène des luttes opposant les seigneurs de Coucy, les moines de Saint-Médard, et les rois de France, passant plusieurs fois de l'un à l'autre. Les moines finissent par placer le domaine de Vic sous la protection des seigneurs de Pierrefonds, qui y entretiennent une garnison permanente jusqu'à la fin du XIIIe siècle. Le bourg devient à cette époque siège d'une châtellenie, dépendante de Pierrefonds, puis vicomté, vassal des comtes de Soissons.

Le monument est classé au titre des monuments historiques en 1919, puis inscrit en 1927 et 1992[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château », notice no PA00115974, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Marie Fauroux, « Recueil des actes des ducs de Normandie de 911 à 1066 », in Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie, no 114, Caen, 1961 p.36, cité dans : Chaffenet, « Un acte inédit de Guy archevêque de Reims en faveur de l'abbaye Saint-Vincent de Laon (vers 1048) », Revue belge de philologie et d'histoire, t.93, fasc 3-4, pp. 632-619, note n°90.

Article connexe[modifier | modifier le code]