Château de Troissereux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Troissereux
Image illustrative de l'article Château de Troissereux
Le château de Troissereux
Nom local Château de Troissereux ou de Troisrieux
Période ou style Renaissance
Type Château
Architecte Sebastiano Serlio
Début construction XVe siècle
Fin construction XVIe siècle
Propriétaire initial Brunulf, beau-frère du roi Dagobert Ier, mort en 627
Destination initiale Fort situé aux avant-postes de Beauvais et destiné à protéger cette ville.
Propriétaire actuel le château est de nos jours habité par les descendants d'une ancienne famille du Beauvaisis et du général Tranié, libérateur de la Serbie en septembre-octobre 1918.
Protection Logo monument historique Classé MH (1983, portail, façades, toitures, douves)

 Inscrit MH (1983, escaliers, grand salon)
 Inscrit MH (1992, parc)
 Inscrit MH (2003, domaine)

Coordonnées 49° 28′ 38″ nord, 2° 02′ 23″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Picardie
Région Hauts-de-France
Département Oise
Commune Troissereux

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Troissereux

Le château de Troissereux est un château de style Renaissance sur la commune de Troissereux dans l’Oise. Il a été construit principalement aux XVe siècle et XVIe siècles. L'édifice bénéficie d'un premier classement aux monuments historiques dès 1983. Il est ouvert au public.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les différents composants du château et de son domaine ont été classés ou inscrits successivement aux monuments historiques. Le premier arrêté de protection du 25 février 1983 porte sur un classement de son portail, de ses façades et toitures, de sa cour, ses douves et ses plans d'eau. Il porte également sur une inscription du grand escalier et de l'escalier à vis dans la tour, ainsi que sur le grand salon et la salle à manger avec leur décor au rez-de-chaussée. Ensuite, le parc avec tous ses éléments est à la fois classé (1983) et inscrit par arrêté du 10 avril 1992. Finalement, de divers éléments de l'ancien domaine non encore classés sont inscrits par arrêté du 23 septembre 2003, dont notamment les nombreuses installations hydrauliques, le canal aux deux tiers bouché et les parties des plans d'eau qui ne sont pas encore classées[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château est construit en briques et calcaire blanc dans le style Renaissance, en forme de L constitué par une aile principale, une aile basse (galerie) et une tour dite la Tour du Temps qui abrite un escalier à vis en brique, ainsi qu’une horloge médiévale classée monument historique et porte au sommet une girouette astrale.

Le parc[modifier | modifier le code]

Le château est entouré d'un parc de 12 hectares créé au XVIe siècle, lui aussi classé monument historique. Il est attribué à Bernard Palissy. Il abrite un arboretum contenant 45 espèces d'arbres et arbustes. Le parc est doté de douves, d’un grand canal de 330 m de long et d'un petit canal. Il serait peut être le seul exemple de « jardin protestant » proposé par Palissy.

Il s’y trouve une variété de platanes âgés entre 150 et 400 ans, des cyprès chauves plantés en 1786. Ce parc constitue une réserve ornithologique naturelle pour de nombreux oiseaux sauvages en liberté telles que des hérons, cygnes, oies, martins-pêcheurs. Il est un lieu de passage de nombreux oiseaux migrateurs[2].

Visite[modifier | modifier le code]

De nombreuses salles de l’aile principale sont ouvertes à la visite : Salle à manger, bibliothèque, chambre, boudoir, salon, l’escalier d’apparat. Des nombreux travaux de restauration ont été faits pour les intérieurs en 1791[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]