Château de Trémohar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Trémohar
Image illustrative de l’article Château de Trémohar
Début construction XVIe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial famille des Seigneurs de Berric
Propriétaire actuel famille Breese
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1960)
Site web https://tremohar.fr
Coordonnées 47° 38′ 02″ nord, 2° 33′ 58″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Bretagne
Région Région Bretagne
Département Morbihan
Commune Berric
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Trémohar
Géolocalisation sur la carte : Bretagne
(Voir situation sur carte : Bretagne)
Château de Trémohar
Géolocalisation sur la carte : Morbihan
(Voir situation sur carte : Morbihan)
Château de Trémohar

Le château de Trémohar est situé sur la commune de Berric, dans le département du Morbihan.

Historique[modifier | modifier le code]

Vu de la route.

Le château est le fief des de Berric avant de passer aux mains des Quifistre. La dernière marquise de Quifistre de Bazlavan meurt en 1879 et le château passe à son frère N. de Gouvello. Il est ensuite vendu à la famille Francès qui le cède en 1984 à M. Blériot, petit-fils de Louis Blériot. En 2020, il est devenu propriété de la famille Breesé. Le château, détruit pendant les guerres de la Ligue, en 1593, conserve quelques éléments du XIVe siècle (tour de garde, colombier). Les communs sont du XVIIe siècle et le château a été reconstruit vers 1750 par Jean-François de Quifistre. Les combles sont percées de belles lucarnes au nord.

« Trémohar », qui signifie « grand passage » en breton, est bâti sur une petite éminence dominant la route Theix-Questembert (D7), depuis laquelle il est visible extérieurement.

Sa chapelle privée a disparu.

Le monument fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]