Château de Thorrenc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Thorrenc
Image dans Infobox.
Vue d'ensemble.
Présentation
Destination initiale
Édifice militaire et habitation
Destination actuelle
Habitation
Propriétaire
Particulier
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Rhône-Alpes
voir sur la carte de Rhône-Alpes
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le château de Thorrenc est un château situé à Thorrenc dans le département de l'Ardèche, en France[1].

Description[modifier | modifier le code]

Ce charmant castel est composé de trois tours. La plus ancienne semble être le donjon, une tour rectangulaire dont l’accès s’effectue au premier étage. Seules quelques rares et étroites ouvertures éclairent l’intérieur. Les étages de celui-ci étaient entièrement planchéiés. Il aurait été construit vers 1360 par le cardinal de Colombier, seigneur du lieu. La tour ronde au sud-est, avec ses meurtrières horizontales, date du XVe siècle. Dans cette tour se trouvent des oubliettes. La troisième, plus récente, daterait du début du XVIe siècle. Des bâtiments adossés au donjon forme un corps de logis Renaissance. Un autre bâtiment a été ajouté ou réparé à une époque encore plus récente XVIIe siècle ou XVIIIe siècle…

Historique[modifier | modifier le code]

Siège d'une baronnie, l'histoire du château remonte au moins à 1025. Après la Révolution, il a appartenu aux familles annonéennes, Desfrançais de l’Olme, Bechetoille, Marthoret par héritage puis après une vente aux familles annonéennes Mignot et Lapize de Sallée, Il a été habité, semble-t-il, jusque vers 1850 – 1860. Ensuite il a été progressivement oublié sous la végétation jusqu’au milieu du XXe siècle. Les vestiges ont été inscrits au titre des monuments historiques le 28 décembre 1950[1]. Après une autre vente en 1964, il est restauré et de nouveau occupé. Notamment par le Chanteur d’opera Philippe Deyldi ( Deydier ) puis conservé après son décès par la famille et revendu en 2001, Il ne se visite pas.

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]