Château de Targé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Château de Targé
Image dans Infobox.
Vue aérienne du château de Targé
Présentation
Type
Matériau
Tuffeau
Construction
Propriétaire
Edouard Pisani-Ferry
Patrimonialité
Site web
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Chemin de Targé, 49730 Parnay
Coordonnées
Localisation sur la carte de Maine-et-Loire
voir sur la carte de Maine-et-Loire
Red pog.svg

Le château de Targé est un domaine viticole du Saumur-Champigny situé près de la Loire, sur la côte de Parnay.

Historique[modifier | modifier le code]

Le château de Targé est un ancien repaire de chasse, offert par Louis XIV à son secrétaire Phélypeaux de Pontchartrain. Ce dernier la donne en dot lors du mariage en 1655 de sa fille avec Joseph Gigault de Targé-Parnay.

Cette gentilhommière seigneuriale devient un château au XVIIIe siècle lorsque deux tours sont construites côté Loire, et prend sa forme actuelle à la fin du XIXe siècle, lorsque les deux dernières tours sont rajoutées côté coteaux. Il appartient à des personnalités politiques importantes au fil des siècles, telles que :

Domaine viticole[modifier | modifier le code]

Resté dans la même famille depuis 1655[réf. nécessaire], c'est de nos jours un domaine viticole réputé pour ses vins rouges à base de cabernet franc (appellation Saumur-Champigny), ses vins blancs à base de chenin blanc (Saumur), et ses vins effervescents qui profitent d'élevages longs en caves troglodytes.

En 2017, Édouard Pisani-Ferry[N 1] laisse les rênes à son fils Paul Pisani-Ferry, pour la gestion du domaine s'étendant sur vingt-quatre hectares, le développement de la biodiversité et la transition en agriculture biologique[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Fils de l'homme politique Edgard Pisani et de sa deuxième épouse Fresnette Ferry, petite-nièce de Jules Ferry.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L'histoire du château », sur Château de Targé (consulté le ).
  2. Patrick Edgard Rosa, « Targé, de père en fils », sur Le portail des troglonautes, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]