Château de Saint-Mauris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Saint-Mauris
Image illustrative de l’article Château de Saint-Mauris
Tour circulaire du château
Propriétaire actuel Personne privée
Coordonnées 46° 24′ 53″ nord, 4° 47′ 09″ est
Pays France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Saône-et-Loire
Commune Saint-Maurice-de-Satonnay
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Mauris
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne-Franche-Comté
(Voir situation sur carte : Bourgogne-Franche-Comté)
Château de Saint-Mauris
Géolocalisation sur la carte : Saône-et-Loire
(Voir situation sur carte : Saône-et-Loire)
Château de Saint-Mauris

Le château de Saint-Mauris est situé sur la commune de Saint-Maurice-de-Satonnay en Saône-et-Loire, à flanc de pente.

Description[modifier | modifier le code]

D'un enclos presque carré, il ne subsiste que deux côtés, constitués de vieux bâtiments agricoles disposés en L, sur l'angle extérieur desquels se dresse une tour circulaire percée d'une archère-canonnière. Une seconde tour flanque la façade d'un petit logis rectangulaire couvert d'un toit brisé, qui a été aménagé au XVIIIe siècle et au XIXe siècle à l'emplacement de la courtine orientale. Cette tour, qui domine nettement l'ensemble des constructions, est couverte d'un dôme de tuiles vernissées à égout retourné, couronné d'un lanternon.

Le portail monumental, édifié en 1629 par Laurent de Chevriers, dont les montants étaient décorés de douze écussons aux armes de ses prédécesseurs, a disparu à la fin du XVIIIe siècle.

Le château est une propriété privée et ne se visite pas.

Historique[modifier | modifier le code]

Saint-Mauris
Pavillon au toit de tuiles vernissées

Famille de Chevriers : du XIIIe au XVIe siècle[modifier | modifier le code]

Au XIIIe siècle le château appartenait à la puissante famille de Chevriers, qui se prétend issue des comtes. En 1270, Pierre de Chevriers, seigneur de Saint-Mauris, accompagne Saint-Louis en Afrique. En 1629, Laurent de Chevriers décède. En 1641,c'est l'année du décès de François de Chevriers, comte de Saint-Mauris, frère du précédent, premier Grand Juge d'Armes nommé en 1615 par Louis XIII (cette fonction remplace le héraut d'armes).

Fin de l'Ancien Régime[modifier | modifier le code]

château
château

En 1783, les Chevriers lèguent l'ensemble à Gabrielle de Musy, veuve de Pierre, comte de Vallin, cousin germain du marquis de Chevriers. En 1792, le bien est séquestré.


Époque plus récente[modifier | modifier le code]

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Le domaine passe entre les mains de propriétaires successifs.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Il devient la propriété de M. Cléaud et de Mme Simon.

Armoiries successives[modifier | modifier le code]

Famille de Chevriers[modifier | modifier le code]

Elle sont : D’argent à trois chevrons de gueules, à la bordure engrêlée d’azur.

Famille Vallin[modifier | modifier le code]

Leur armoiries sont : De gueules à la bande componée d’argent et d’azur de 6 pièces.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie méthodique, par ordre de matières - Histoire - Supplément, par une société de gens de lettres de savants et d'artistes (tome sixième), 1804
  • VIGNIER Françoise (sous la dir. de) : Le Guide des Châteaux de France, 71 Saône-et-Loire, Éditions Hermé, Paris, 1985.

Voir aussi[modifier | modifier le code]