Château de Saint-Jean-des-Mauvrets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Saint-Jean-des-Mauvrets
Image illustrative de l’article Château de Saint-Jean-des-Mauvrets
Carte postale, St-Jean-des-Mauvrets - Château de Saint-Jean
Nom local Château d'Olonnes ; Château de Saint-Jean
Période ou style XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles
Destination initiale Habitation
Destination actuelle Hébergement insolite, cabanes dans les arbres
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2016)
Coordonnées 47° 23′ 57″ nord, 0° 26′ 40″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Anjou
Région Pays de Loire
Département Maine-et-Loire
Commune Saint-Jean-des-Mauvrets
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Saint-Jean-des-Mauvrets

Le château de Saint-Jean est situé sur la commune de Saint-Jean-des-Mauvrets en Maine-et-Loire. Préalablement appelé château d'Olonnes, il date des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La terre seigneuriale formait au début du XIIe siècle une châtellenie liée à la baronnie de Briançon, où elle continua à rendre hommage. Le château autrefois fortifié s'entourait encore au XVIIIe siècle de large douves, fossés et pont-levis en ruines, avec un grand enclos de murs. Le châtelain avait droit de haute, moyenne et basse justice[2].

Louis-Anselme-François Pasqueraye du Rouzay était seigneur de Saint-Jean-des-Mauvrets en 1789, puis officier de cavalerie et chevalier de Saint-Louis. Par lettres patentes du , le roi Charles X érigea en majorat, en sa faveur, le château de Saint-Jean-des-Mauvrets et ses dépendances, et à ce majorat fut attaché le titre de comte.

Une grande partie du château et son domaine est inscrite au titre des monuments historiques par arrêté du [3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château actuel fut reconstruit en 1810[2]. Les bas relief décorant la façade sont attribués à Pierre-Louis David (1756-1821)[4], sculpteur ornemaniste à Angers, père du sculpteur Pierre-Jean David d'Angers.

Parc et jardin[modifier | modifier le code]

Dans le parc du château de Saint-Jean-des-Mauvrets, M. du Rouzay a fait élever deux petits dolmens au XIXe siècle[5],[6]. Ces pseudo-mégalithes ont quelquefois trompé les archéologues étrangers au pays[7].

Le parc du château accueille aujourd'hui le Golf d'Angers[8], ainsi que le Domaine de Saint-Jean [9].

Propriétaires successifs[modifier | modifier le code]

  • 1440- Juliette de la Rochefoucould, comtesse de Poméranie et duchesse de Scheunfelt.
  • 1442 - Jean de Châteaubriant[6], seigneur de Saint-Jean-des-Mauvrets, Juigné, Clervaux, Tigné, les Granges.
  • 1488 - Jean d'Ingrandes, mari de Louise de Châteaubriant.
  • 1598 - Suzanne de Montausier, veuve de Jean de Châteaubriant.
  • 1601-1635 Comte Jean de Maillé de la Tour-Landry.
  • Louis de Maillé de la Tour-Landry[10], chevalier, marquis de Gilbourg, Bourbont, le Grelay, le Fresne, Saint-Jean-des-Mauvrets, Yeug sur Loire.
  • André de Maillé, de la Tour-Landry, sieur de Saint-Jean, Juigné, Tigné, les Granges, héritier présomptif des princes du Bas-Berry.
  • 1690 - Charles-André de Maillé de la Tour-Landry Châteaubriant, chevalier, marquis de Gilbourg, comte de Maillé.
  • 1716 - Jean-Francois Lecorvaisier, chevalier, sieur de St-Vallay, de Gilbourg, grand maitre enquêteur et réformateur des Eaux et Forêts de France au département de Touraine, Maine et Anjou.
  • 1742 - Pierre Pasqueraye du Rouzay, conseiller du roi en l'Élection d'Angers, époux de Renée Bucher du Cerisier.
  • Anselme-Étienne Pasqueraye du Rouzay, fils du précédent, époux en 1764 de Marie-Madeleine-Renée de Mailly-de-Montjean.
  • 1785 - Louis-Anselme-François Pasqueraye du Rouzay, fils du précédent, comte du Rouzai en 1826.
  • 1839 - Louis-Emmanuel Pasqueraye du Rouzay[11],[12], fils du précédent, époux de Mélanie de la Planche de Ruillé.
  • 1890 - Roger-Marie-Charles de Terves[13],[14] (1868-1916), comte de Terves, député, époux de Louise Pasqueraye du Rouzay, père de la comtesse d'Olonne (1862-1956), ancien officier de cavalerie dans l'armée pontificale (1860-1869), attaché à l'état-major du général de Lamoricière.
  • Comtesse de Carcaradec (1924-2011), née Anne de Dampierre d'Olonne, petite-fille de la comtesse d'Olonne[15].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire, Célestin Port. Version révisée 1996.
  • La maison de Maillé. Tome 3 / par l'abbé Ambroise Ledru et l'abbé L.-J. Denis, avec table alphabétique des noms par Eugène Vallée. A. Lemerre (Paris), 1905.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Château de Saint-Jean, lieu-dit château d'Olonnes », notice no IA49003411, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. a et b Célestin Port, Dictionnaire historique, géographique et biographique de Maine-et-Loire - S-SALB : Saint-Jean-des-Mauvrets, (lire en ligne), p. 397
  3. « Château Saint-Jean », notice no PA49000096, base Mérimée, ministère français de la Culture
  4. Soland, Aimé de (1819-1910), Bulletin historique et monumental de l'Anjou, s.n. (Angers), (lire en ligne), p. 301
  5. Bulletin de la Société d'études scientifiques d'Angers
  6. a et b Célestin Port, Dictionnaire historique de Maine-et-Loire - Saint-Jean-de-Mauvrets - Version révisée 1996 - SAINT : SAINTE (lire en ligne), p. 119
  7. Annales de la société linéenne de Maine-et-Loire, Volumes 16-17, Lainé freres, 1874-1875 (lire en ligne), p. 103
  8. « Golf d'Angers - le golf grandeur nature », sur golfangers.com (consulté le ).
  9. « ACCUEIL / domainesaintjean », sur domainesaintjean (consulté le ).
  10. Ledru, Ambroise (1849-1935) - Denis, Louis-Jean (1868-1934), La maison de Maillé. Tome 3 : par l'abbé Ambroise Ledru, et l'abbé L.-J. Denis, A. Lemerre (Paris), (lire en ligne), p. 82, 83, 90, 97, 286, 139, 140
  11. Gaston de Carné, Revue historique de l'Ouest : Nécrologie Poitou et Saintonges, s.n. (Nantes), (lire en ligne), p. 175
  12. Revue historique de l'Ouest : paraissant tous les deux mois : directeur : Gaston de Carné, s.n. (Nantes), (lire en ligne), p. 175
  13. Célestin Port, Dictionnaire historique de Maine-et-Loire - Terves : version révisée TAB - TOUV, (lire en ligne), p. 479
  14. Annuaire des châteaux et des départements : 40.000 noms & adresses de l'aristocratie, du high life, de la colonie étrangère, du monde politique, de la magistrature, de l'armée, du clergé, des sciences, lettres et beaux-arts, de tous les propriétaires des châteaux de France, etc. etc., avec notices descriptives, anecdotiques & illustrations, A. La Fare (Paris), (lire en ligne), p. 822
  15. « Historique de l'Association Golf d'Angers »