Château de Saint-Hilarion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Saint-Hilarion
Image illustrative de l’article Château de Saint-Hilarion
Les ruines du château
Période ou style Ruines
Début construction Xe siècle
Propriétaire initial Byzantins
Coordonnées 35° 18′ 44″ nord, 33° 16′ 51″ est
Pays Drapeau de Chypre Chypre
Localité Kyrenia

Géolocalisation sur la carte : Chypre

(Voir situation sur carte : Chypre)
Château de Saint-Hilarion

Le château de Saint-Hilarion se trouve dans les montagnes de la chaîne de Kyrenia au nord de l'île de Chypre, près de la ville de Kyrenia. Il contrôlait la route vers Nicosie. Il est le mieux préservé des trois châteaux qui dominaient la mer, avec les châteaux de Kantara et de Buffavento.

Histoire[modifier | modifier le code]

Saint-Hilarion était à l'origine un monastère, nommé ainsi en la mémoire d'un moine qui avait choisi le site pour son ermitage, construit au Xe siècle avec une église. Les fortifications byzantines ont commencé à être construites au XIe siècle, pour défendre l'île des pirates arabes.

Des parties du château furent agrandies sous le règne de la Maison de Lusignan, qui s'en servait comme résidence d'été. Le château fut le théâtre d'une lutte de quatre années entre l'empereur Frédéric II et Jean d'Ibelin pour le contrôle de Chypre.

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château avait trois quartiers. Le quartier supérieur, protégé par un accès couvert, abritait la cour royale tandis que les niveaux inférieurs avaient des fonctions économiques. Le quartier inférieur abritait les hommes en armes. La tour du prince Jean se trouvait sur un promontoire qui dominait l'ensemble. L'église était dans le quartier médian. Des fermes se trouvaient à l'ouest.

Vue des ruines

La plupart du château fut démantelée par les Vénitiens au XVe siècle pour réduire le coût du maintien des garnisons.


Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :