Château de Rochefort (Saint-Bonnet-de-Rochefort)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Rochefort.
Château de Rochefort
Château de Rochefort (Allier).jpg
Château de Rochefort. Façade occidentale
Présentation
Destination initiale
Château fort
Destination actuelle
Résidence privée
Construction
XIIIe au XIXe siècles
Propriétaire
Privé
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Allier
voir sur la carte de l’Allier
Red pog.svg

Le château de Rochefort est un château situé à Saint-Bonnet-de-Rochefort (Allier).

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château de Rochefort est situé au village de Rochefort, à l'est de la route de Saint-Bonnet-de-Rochefort à Ébreuil. Le château se trouve légèrement en contrebas du village sur une terrasse dominant la rive gauche de la Sioule. Il est bordé au sud-ouest par un vallon profond descendant vers la Sioule, par lequel passe le sentier de grande randonnée GR 300, qui descend de Rochefort et remonte ensuite vers le village des Radurons.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première trace d'un fief à cet endroit remonte à la fin du XIe siècle. Mais le développement du château fort date du XIIe et surtout du XIIIe siècle, quand les sires de Bourbon comprirent l'intérêt du site pour la défense de la frontière sud de leur domaine vers l'Auvergne. Au XIVe siècle, Rochefort appartient à Jean, bâtard de Bourbon, fils du duc Louis Ier.

La seigneurie et le château furent achetés en 1623 par Pierre Chartier de Rouvignac, capitaine de chevau-légers. Il les donna en dot à sa fille Jeanne lorsqu'elle épousa en 1632 Jean du Ligondès, seigneur de La Chapelaude, d'une famille originaire des confins de la Marche, du Bourbonnais et du Berry[1]. Depuis cette date, le château est toujours resté dans la famille du Ligondès .

Inscrit partiellement une première fois au titre des monuments historiques en 1961, le château est inscrit en totalité en 2015[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Élisabeth Tournaire, « La famille Chartier de Rouvignac », Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais, 1981 ; « Le Puy-Saint-Bonnet (paroisse de Teilhède) », Brayauds et Combrailles, 36, 1983, p. 23–28.
  2. « Château de Rochefort », notice no PA00093263, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. Liste des objets immobiliers protégés en 2015, JORF n°0095 du 22 avril 2016 sur Légifrance

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Tiersonnier, Rochefort, châtellenie bourbonnaise, Moulins, s.d. [1935-1943], II-898 p., pl., plan.
  • René Germain (dir.), Dominique Laurent, Maurice Piboule, Annie Regond et Michel Thévenet, Châteaux, fiefs, mottes, maisons fortes et manoirs en Bourbonnais, Éd. de Borée, , 684 p. (ISBN 2-84494-199-0), p. 520–521.