Château de Ransanne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Ransanne
Début construction XVe siècle
Propriétaire initial Famille de Ransanne
Protection  Inscrit MH (1991)
Coordonnées 45° 46′ 47″ nord, 0° 48′ 02″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Saintonge
Subdivision administrative Nouvelle-Aquitaine
Département Charente-Maritime
Commune Soulignonne

Géolocalisation sur la carte : Charente-Maritime

(Voir situation sur carte : Charente-Maritime)
Château de Ransanne

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Ransanne

Le château de Ransanne, se situe à Soulignonne en Charente-Maritime.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XIVe siècle Guillaume de Ransanne est le premier seigneur connu du fief.

En 1518 ce fief a droit de haute et basse justice, comme le montre l'hommage d'Andrée de Ransanne au roi.

Architecture[modifier | modifier le code]

La demeure élevée du XVe siècle est massive, avec un corps de logis à trois niveaux, couvert d'une toiture à deux pentes. Elle possède deux façades très différentes : l'une avec uniquement deux travées d'étroites fenêtres est encadrée de deux tours en poivrière presque sans ouvertures alors que l'autre présente une tour d'escalier carrée en milieu de façade, et c'est la seule entrée du logis par une porte ornée d'un arc brisé

Quatre bretèches, une par tour ronde et deux sur le haut de la tour carrée, complètent la défense.

Le petit bâtiment au sud du château est cantonné de deux échauguettes.

Le château de Ransanne et le petit bâtiment de communs ont été inscrits monument historique le 29 août 1991[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Châteaux manoirs logis, la Charente-Maritime, éditions Patrimoines et Médias 1993, (ISBN 2-910137-04-X)
  • Frédéric Chassebœuf, Châteaux en Poitou-Charentes, Prahecq, Patrimoines et Médias, coll. « Belles visites », , 173 p. (ISBN 2-910137-91-0, OCLC 71887670)