Château de Pechrigal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Pechrigal
Image illustrative de l’article Château de Pechrigal
Les armoiries de Pechrigal
Nom local Château de Pechrigal
Destination actuelle hôtel
Protection non
Coordonnées 44° 42′ 26″ nord, 1° 23′ 00″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Quercy
Région Occitanie
Département Lot
Commune Saint-Clair

Le château de Pechrigal ou Pech Rigal[1], prononcé [pɛʁdʁiɡal], est situé à Saint-Clair, dans le Lot, en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est un lieu d'« histoires » parce qu'il a été la propriété et le lieu d'habitation de Léo Ferré. Il a valu à ce dernier sa réputation de châtelain.

Propriété de la famille Séguy sous la royauté, il est passé à la famille Perie, à la famille Louis Lasvignes-Salanié puis aux familles Dreyffus. Léo Ferré les a suivis en 1965. Il est ensuite devenu en 1998 la propriété d'un Américain, John Manchec, qui l'a restauré et transformé en hôtel de luxe.

En 2018, John Manchec avait mis le château en vente sur le marché à 4,7 millions d’euros mais n’avait pas trouvé preneur. Le 13 octobre 2020, le château a été mis en vente aux enchères en ligne, par la société américaine Concierge Auctions, spécialisée dans les propriétés de luxe. Mis en vente à 900 000 euros, la dernière enchère s’est fixée à 1,51 million d’euros[2]. Cependant, cette vente n'aboutira pas[3].

Description[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Château de Pech Rigal, consulté le 22 mai 2013.
  2. « L’ex-propriété de Léo Ferré, aux confins de la Dordogne et du Lot, vendue pour 1,51 million d’euros », sur SudOuest.fr (consulté le )
  3. « Le château de Léo Ferré dans le Lot n'a finalement pas trouvé preneur aux enchères », La Dépêche du midi,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]