Donjon de Montessus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Château de Montessus)
Donjon de Montessus
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Commune
Adresse
RD 10Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Saône-et-Loire
voir sur la carte de Saône-et-Loire
Red pog.svg

Le donjon de Montessus ou château de Montessus est situé sur la commune de Changy dans le département français de Saône-et-Loire et la région Bourgogne-Franche-Comté, sur une butte dominant la vallée de l'Arconce.

Description[modifier | modifier le code]

Le monument est surmonté par son donjon quadrangulaire flanquée de quatre échauguettes. Un corps de logis est accolé à cette tour. Les parties les plus anciennes remontent au XIIe siècle. L'ensemble peut être daté des XIVe et XVe siècles, avec quelques transformations au XVIIe siècle[1].

Les propriétaires ne proposent pas de visite. Le site et les parcelles environnantes font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le [1]. Une association "les Amis du site de Montessus" a été créée afin d'encourager le rayonnement du site, de soutenir l'élevage traditionnel qui s'y pratique, et de préserver son environnement naturel[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le château a appartenu initialement à la famille mâconnaise de Rabutin avant de passer entre les mains des Trezettes au XIVe siècle. Vers 1440, il passe aux Sarrazin puis aux Bernard, famille de Montcenis nouvellement anoblie, par le mariage, en 1487, de Léonarde Sarrazin et Hugues Bernard. La famille Bernard de Montessus conservent Montessus jusqu'à 1957 quand il passa par héritage et mariage à la famille de la Cropte de Chanterac, descendant des Montessus. [3]. La famille Bernard de Montessus a également possédé les châteaux de Rully et Ballore dans la même région.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Notice no PA71000036, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Site officiel de l'association
  3. Françoise Vignier et al., Le guide des châteaux de France, 71 Saône et Loire, Condé-sur-l'Escaut, Hermé, , 189 p. (ISBN 9 782866650148), p. 40

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Montessus, « sentinelle du Charolais », article paru dans la revue Mémoire brionnaise, n° 43, .

Articles connexes[modifier | modifier le code]