Château de Montbriand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Montbrian
Image illustrative de l’article Château de Montbriand
Période ou style Renaissance
Type Château
Début construction XVIIe siècle
Propriétaire actuel Personne privée
Destination actuelle Fermé au public
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1989)[1]
Site web chateaudemontbrian.blogspot.com
Coordonnées 46° 02′ 36″ nord, 4° 45′ 52″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Région historique Ain
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Messimy-sur-Saône
Géolocalisation sur la carte : Ain
(Voir situation sur carte : Ain)
Château de Montbrian
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Montbrian

Le château de Montbrian est un château du XVIIe siècle situé à Messimy-sur-Saône dans le département de l'Ain et la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Il fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

En août 1756, Montbrian est érigé en comté en faveur du sieur Daniel Leviste de Briandas, chevalier d'honneur au parlement des Dombes. Ils associèrent les noms de Mondemange à Briandas pour former Mont-Brian.

Situation[modifier | modifier le code]

Le château est situé dans le département français de l'Ain sur la commune de Messimy-sur-Saône.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce fief appelé autrefois Mondemangue apparaît pour la première fois sur des documents en 1403, mais est certainement beaucoup plus ancien[réf. nécessaire].

Famille Leviste de Briandas[modifier | modifier le code]

Il fut la propriété de la famille Leviste de Briandas pendant plusieurs siècles[Combien ?]. Cette famille, qui possédait beaucoup de fermes dans la région ainsi que dans le département du Rhône, avait un fief avec une maison forte à Chaleins et un moulin.

Le château construit par J. Leviste de Briandas vers 1690, à l'emplacement de l'ancienne maison forte de Mondemangue, est de style Renaissance.

La chapelle qui jouxte l'aile gauche fut construite en 1749 et bénie sous le vocable de saint François de Sales par le révérend père Étienne Cholier, en 1750.

Toujours en 1750, une glacière est construite par Gaiard, maçon de Messimy. Les ruines de celle-ci existent encore. Elle fut remplie pour la première fois le 5 janvier 1751 par plusieurs dizaines de tombereaux de glace pris dans l'étang à côté.

Description[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Château de Montbrian », notice no PA00116424, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]