Château de Monsec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Monsec
Image illustrative de l’article Château de Monsec
Vue aérienne du château de Monsec.
Début construction XIVe siècle
Fin construction XIXe siècle
Destination actuelle Propriété privée
Protection Logo monument historique Inscrit MH (2005)
Coordonnées 44° 51′ 06″ nord, 1° 01′ 00″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Mouzens
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de Monsec
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
Château de Monsec
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Monsec

Le château de Monsec est un château français implanté sur la commune de Mouzens, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Le château, ses dépendances et son parc font l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

Contrairement à ce que son nom peut suggérer, le château de Monsec n'a rien à voir avec la commune de Monsec puisqu'il en est éloigné d'environ 75 kilomètres au nord-ouest, en distance orthodromique.

Localisation[modifier | modifier le code]

En Périgord noir, au sud-est du département de la Dordogne, le château de Monsec est situé au nord du village de Mouzens, sur une hauteur en rive droite de la Dordogne[1], dominant sa vallée de plus de 80 mètres.

Historique et architecture[modifier | modifier le code]

Le château de Monsec et la Dordogne, vue aérienne depuis le nord.
Le château, côté parc.

La construction du château de Monsec commence dans la première moitié du XIVe siècle, sur des bases plus anciennes[2].

Le château se compose d'un châtelet d'entrée datant de la première moitié du XVIIe siècle[3]. Il est prolongé au nord-nord-ouest par un logis Renaissance[3], accosté d'une tour du XIXe siècle au sud-est, et terminé au nord par un pavillon[4] Celui-ci présente une échauguette[3] dans son angle nord-ouest. Du pavillon part vers l'est une aile dont les bâtiments remontent du XIVe au XVIe siècle[3]. Deux tourelles ont été ajoutées au XIXe siècle, l'une au nord-ouest et l'autre au nord-est de cette aile. Celle-ci et le logis principal forment un angle ouvert en forme de V. De nombreux personnages sculptés animent les façades (démons, sorcières, acrobates).

Une cinquantaine de mètres à l'est des bâtiments, une chapelle de style néogothique[3] est bâtie au XIXe siècle par l'architecte Henri Nallet[5] et abrite les tombeaux familiaux.

Plusieurs communs précèdent le château à l'ouest, notamment une conciergerie, des granges, des écuries, un manège et un chenil[4].

À l'extrême sud-est du parc, une tour surmontée d'une statue de la Vierge[4] surplombe la vallée de la Dordogne et bénit les gabares depuis le XIXe siècle.

C'est dans le château de Monsec que Léon Poirier tourna en 1943 son film Jeannou[6]

Maurice Utrillo peignit le château de Monsec en 1935, lors d'un séjour en Dordogne. La toile se trouve aujourd'hui au Japon dans une collection privée selon l'expert Paul Pétridès (1901-1993)[réf. nécessaire].

Après une première inscription du château au titre des monuments historiques le pour ses façades et toitures seules, le château, ses dépendances (chapelle, communs, etc.) et son parc sont inscrits en totalité le [4].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Information Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc Aubarbier, Michel Binet, Guy Mandon, Nouveau guide du Périgord-Quercy, Ouest-France, 1987, p. 168, (ISBN 2-85882-842-3)
  2. Chantal Tanet et Tristan Hordé, Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, éditions Fanlac, 2000, p. 241, (ISBN 2-86577-215-2)
  3. a b c d et e Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, éditions Sud Ouest, 1996, p. 182-183, (ISBN 2-87901-221-X)
  4. a b c et d « Château de Monsec », notice no PA00082707, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 3 octobre 2012.
  5. Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, éditions Fanlac, 1999, p. 710, (ISBN 2-86577-214-4)
  6. Liste des films tournés sur le site Dordogne Cinéma, consultée le 22 juin 2015.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]