Château de Miraval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec : le Domaine de Miraval (Montagne noire) ou le Château de Miraval (Quercy)

Château de Miraval
Image illustrative de l’article Château de Miraval
Château de Miraval.
Période ou style Provençal
Type Château-bastide, domaine viticole
Début construction XVIIe siècle
Propriétaire actuel Brad Pitt et Angelina Jolie
Destination actuelle Domaine viticole
Coordonnées 43° 28′ 26″ nord, 6° 02′ 10″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Provence
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Var
Commune Correns

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Miraval

Géolocalisation sur la carte : Var

(Voir situation sur carte : Var)
Château de Miraval

Le château de Miraval est un château-bastide de style provençal du XVIIe siècle, un domaine de 600 hectares avec pinède, oliveraie et domaine viticole de 30 hectares du vignoble de Provence situé dans la commune de Correns dans le Var, en Provence. Il a hébergé le studio Miraval dans les années 1970/1980. Il est la propriété de Brad Pitt et d'Angelina Jolie depuis 2008.

Historique[modifier | modifier le code]

Les historiens locaux racontent que le château est construit près d'une des cinq grandes voies romaines traversant la Gaule. Thomas d'Aquin loge brièvement à cet endroit en 1252 et le prince de Naples en fait sa résidence principale au XVIe, dans l'objectif de s'allier avec le roi de France[1].

Au XVIIe siècle un château-bastide et un imposant pigeonnier sont construits sur ce domaine fondé par les Romains, au Val[2],[3],[4], aujourd'hui village de 700 habitants, premier village bio de France, près de Châteauvert et de Brignoles et entre 70 et 80 km des villes de Toulon, Marseille, Aix dans le Var en Provence.

En 1841, l'inventeur Joseph-Louis Lambot (1814-1887) (précurseur du béton armé) s’établit au domaine (propriété de sa famille).

En 1970, le pianiste de jazz français Jacques Loussier achète les lieux[5] et y fonde en 1977 le Studio Miraval, un studio d'enregistrement de classe internationale de 300 m2 où de nombreux groupes enregistrent dont entre autres Muse (avec l'album Black Holes and Revelations), Pink Floyd[1] (qui y enregistre une partie de l'album The Wall), Sting[1], Sade, The Cure[1], Courtney Love[1], The Cranberries, Téléphone[1], UB40, Level 42, AC/DC[1], Wham!, Indochine, etc.

En 1998, le domaine est vendu à l'homme d'affaires américain Tom Bove[1],[6].

En 2011, après avoir loué régulièrement pour leur vacances le château pendant trois ans, le couple Brad Pitt et Angelina Jolie achète le château et son domaine pour 35 millions d'euros[1].

Depuis 2011, le couple entreprend de rénover et aménager le château pour 10 millions d'euros en vue de leur mariage qui se tient dans l'intimité en août 2014[7].

En avril 2017, le couple est condamné par la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour avoir écarté de manière brutale Odile Soudant, artiste qui avait travaillé pendant trois ans et demi pour la rénovation, sans lui payer les sommes convenues et sans qu'elle puisse achever les prestations. L'artiste perçoit 565 000 euros de dommages-intérêts[8].

Exploitation viticole[modifier | modifier le code]

Le vin rosé de Miraval.
Marc Perrin (à gauche) dégustant au cours d'un salon.

Le domaine viticole s'étend sur trente hectares en agriculture biologique avec une production de 100 000 bouteilles annuelles sur deux communes : Correns et Châteauvert avec deux appellations AOC : Côtes-de-provence (24 hectares) et Coteaux-varois-en-provence (5 hectares).

Le domaine est composé de cépages grenache, cinsault, rolle, grenache blanc, syrah, cabernet sauvignon.

Marc Perrin, de la famille de vinificateurs Perrin, dans le cadre familial, a été chargé de s'occuper du domaine viticole du château de Miraval, pour répondre à la demande de Brad Pitt et d'Angelina Jolie. Cette participation s'est formalisée depuis 2011 sous forme d'un partenariat à 50/50.

Tous les mois, les propriétaires s'informent auprès de Marc de ses choix techniques, dégustent les vins du domaine et s'intéressent aux assemblages des différentes cuvées. Ils n’affectionnent ni la puissance ni le boisé. Le style qu’ils recherchent s'apparente plus à des vins de la vallée du Rhône qu'à ceux de Californie. Ils veulent privilégier l’équilibre et la finesse.

Le domaine produit un rosé, deux blancs, un rouge et bientôt un « super rouge ». Ils ont découvert leur terroir puisque outre la vigne, la propriété est plantée d’oliviers et de chênes truffiers.

Le côtes-de-provence rosé 2012 du domaine est le seul rosé à ce jour classé parmi les cent meilleurs vins du monde par le Wine Spectator[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]