Château de Meursault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Château de Meursault
Image illustrative de l'article Château de Meursault
Type Domaine viticole
Début construction XIe siècle
Propriétaire initial Le duc Robert Ier de Bourgogne
Propriétaire actuel Activité viticole et œnotouristique exploitée par la Famille Mizgalska
Coordonnées 46° 58′ 27″ nord, 4° 46′ 25″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Duché de Bourgogne
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Meursault

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Meursault

Le Château de Meursault est un domaine viticole situé en Côte-d'Or, Bourgogne-Franche-Comté. Son vignoble est réparti sur près de 60 hectares, sur les meilleurs climats en Côte de Beaune en Pommard, Aloxe-Corton, Savigny-Lès-Beaune, Volnay, Puligny-Montrachet et bien sûr Meursault.

Historique[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

L’origine du Château de Meursault remonte au XIe siècle. À cette époque, le Capétien Robert Ier, Duc de Bourgogne et fils du Roi de France Robert II, concède le fief du Moulin Foulot à l’un de ses écuyers. Le Domaine devient ensuite la propriété de François de Raigecourt et de son épouse, Béatrice de Beaufremont, pour en 1666, passer aux mains de Pierre de Blancheton, avocat au Parlement de Bourgogne. Le Domaine reste dans cette famille jusqu’à la Révolution Française, période durant laquelle il fut confisqué et vendu à un négociant de Beaune, Pierre Jobard.

Au début du XIXe siècle, la propriété fut agrandie, en partie sous l’impulsion de la Famille Serre, qui effectua d’importantes modifications architecturales et développa considérablement le Domaine viticole. Par le jeu des successions, le Domaine du Château de Meursault fut légué au Comte de Moucheron qui le laissera à son fils aîné, Étienne. À cette époque, le Domaine ne représentait que le quart de sa surface actuelle.

En 1973, André Boisseaux (à l'époque propriétaire du groupe Patriarche) racheta le Château et le restaura complètement pour en faire aujourd’hui l’une des plus belles et des plus grandes propriétés de Bourgogne.

Fin 2012, ce joyau bourguignon est repris par la Famille Halley pour d’ambitieux et passionnants projets à la vigne et au chai afin de distinguer la qualité des terroirs et des climats.

Les terroirs[modifier | modifier le code]

Les vignes se situent dans un rayon moyen de 10 kilomètres autour du Château, la plus petite comptant seulement 10 ares et la plus grande jusqu’à 8 hectares.

Elles sont situées à mi-pente, à 250 mètres d’altitude et exposées plein Est, à l’abri des vents. Les sols, riches en calcaire, sont bien drainés pour permettre aux racines de puiser leurs ressources. La complexité des terroirs permet aux plants de Chardonnay et de Pinot Noir de développer la typicité et la complexité propres aux vins de Bourgogne.

Le travail de la vigne[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les vignes sont travaillées « en tâche » par 18 vignerons du Domaine, chaque parcelle est ainsi suivie par le même vigneron tout au long de l’année. Ce travail manuel permet de maîtriser la qualité du sol, la santé des ceps et le développement végétal.

Au moment des vendanges, en septembre, ce sont quelques 150 vendangeurs qui coupent les raisins et les transportent dans des caisses percées contenant moins de 20 kg de raisins. Les grappes sont alors triées avant d’être pressées pour le Chardonnay ou mises en cuve pour le Pinot Noir.

La vinification et l’élevage[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Construite en 1980, la cuverie actuelle possède des équipements très modernes, basés sur une logique de gravité. Les raisins sont récoltés en petites caisses de 20 kg. Chaque parcelle est pressée, vinifiée et élevée séparément. Le Château de Meursault vinifie jusqu'à 6 cuvées d’une même appellation.

La vinification des raisins blancs[modifier | modifier le code]

Les raisins sont triés manuellement puis pressés lentement et progressivement. Le jus obtenu sédimente statiquement durant une douzaine d’heures. Après débourbage, le moût est placé en fût de chêne français ou en cuve inox pour entamer sa fermentation alcoolique.

Durant l'élevage, les fûts sont régulièrement bâtonnés afin de remettre les lies en suspension. L’intensité du bâtonnage varie en fonction du millésime et du terroir de chaque cuvée pour que le vin obtenu gagne en richesse et en complexité aromatique.

La vinification des raisins rouges[modifier | modifier le code]

Une fois arrivés à la cuverie et après éraflage des raisins, un tri optique est effectué pour ne garder que les baies saines. La mise en cuve s'effectue par tapis élévateur pour éviter toute trituration de la vendange. Chaque parcelle est vinifiée séparément en cuve inox et les plus beaux terroirs sont vinifiés en cuve bois ce qui leur apportent plus de profondeur et de personnalité. Débute alors la macération préfermentaire à froid afin d'extraire couleur et arômes.

Dans un second temps, la fermentation alcoolique est ponctuée d'une alternance de pigeages et remontages pour obtenir une extraction complète des polyphénols.

En fin de fermentation alcoolique, des dégustations quotidiennes déterminent la date du décuvage et permettent de juger de la meilleure extraction afin de donner au vin toute sa corpulence. A l’issue du décuvage, le vin est logé en fûts de chêne.

Des caves d'élevage à double voûte[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le domaine du Château de Meursault qui accueille environ 20 000 visiteurs par an est constitué de 60 hectares de vignes (chardonnay pour les blancs et pinot noir pour les rouges) dans les Côte de Beaune, sur les communes de Pommard, Aloxe-Corton, Savigny-Lès-Beaune, Volnay, Puligny-Montrachet et Meursault.

Les caves creusées dans un style cistercien des XIIe, XIIIe, XIVe et XVe siècles s'étendent sous le Château et ses dépendances et peuvent contenir jusqu'à 700 000 bouteilles et plus de 2 000 fûts de chêne.

Ces caves à double voûte constituent un ensemble unique en Bourgogne et offrent des conditions de vieillissement idéales. Tous les vins sont embouteillés au Château dans une bouteille identique aux flacons du XVIIIe siècle et vieillissent au minimum un an dans les caves avant d’être étiquetés.

Les visites et dégustations au Château[modifier | modifier le code]

Le Château de Meursault qui accueille environ 20 000 visiteurs par an organise des dégustations et des activités sur réservation avec visite des caves pour les particuliers, les groupes et les entreprises.

Les vins du Château[modifier | modifier le code]

Grands Crus[modifier | modifier le code]

Premiers Crus[modifier | modifier le code]

Villages[modifier | modifier le code]

Marc de Bourgogne[modifier | modifier le code]

  • Marc du Château, 10 ans d’âge

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]