Château de Mesnil-Voisin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château de Mesnil-Voisin
Image illustrative de l’article Château de Mesnil-Voisin
Château de Mesnil-Voisin
Architecte Michel Villedo
Début construction 1633
Propriétaire initial Pierre Hérouard
Propriétaire actuel Baron Bertrand d'Estreux de Beaugrenier
Destination actuelle En restauration
Protection Monument historique
Coordonnées 48° 31′ 14″ nord, 2° 16′ 34″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Île-de-France
Département Essonne
Localité Bouray-sur-Juine

Géolocalisation sur la carte : Essonne

(Voir situation sur carte : Essonne)
Château de Mesnil-Voisin

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de Mesnil-Voisin

Le château du Mesnil-Voysin est situé dans la commune française de Bouray-sur-Juine, dans l'ancienne province de Hurepoix, aujourd'hui le département de l'Essonne et la région Île-de-France, à trente-sept kilomètres au sud-ouest de Paris.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du château

L'actuel château du Mesnil-Voysin est bâti en 1635, sur les fondations d'un ancien édifice du Moyen Âge. À la fin du XIIe siècle, le domaine aurait été la propriété d'un chevalier Gautier, « Seigneur du Mesnil », et homme lige du roi Philippe-Auguste. Au XVe siècle, la propriété passe aux mains de la famille Karnazet, qui se le transmet sur plusieurs générations, jusqu'en 1455, quand Jean de Vaillant reprend les rênes du domaine. La chapelle du Mesnil est commanditée par Renée Sabathier, épouse de Guillaume Hérouard, secrétaire de la chambre du Roi, en 1611. Elle y sera inhumée en 1616. Le château « vieux » sera détruit, en 1633-1634, par François Jameau, maçon du village voisin de Lardy. Des travaux de reconstruction, sont entrepris par Pierre Hérouard, dès 1635, mais des soucis financiers l'oblige à revendre ses biens dont le domaine, en cours de travaux. Racheté par Claude Cornuel, Conseiller du Roi Louis XIII et intendant des finances, les travaux sont terminés par Michel Villedo, qui en 1657 construira Vaux-le-Vicomte. Le château du Mesnil-Voisin changea de propriétaires au gré des successions et des mariages, pour passer successivement dans les mains des Broglie, des Rougé, des Choiseul, des Polignac et des d'Argentré. En mai 1652, le jeune Louis XIV y séjourne avec Mazarin, lors du siège d'Etampes pendant la Fronde. Charles Guillaume, marquis de Broglie fait construire, dans le parc, la Tour de Pocancy. Le domaine et le château est mis en location, auprès du comte mexicain Subervielle, au début du XXe siècle, puis mis en vente en 1939. La société privée qui en fait acquisition prévoyait une restauration et une modernisation, stoppées par l'occupation des lieux par les troupes allemandes, puis américaines durant le conflit mondial. En 1954, la famille Mansillon acquiert les lieux, puis le vendra en 1993 au Baron Bertrand d'Estreux de Beaugrenier.

La France perd l'influence italienne apportée par la Renaissance et illustrée par les châteaux de la Loire. Elle trouve au Mesnil-Voysin, les éléments qui caractériseront le Grand Classicisme Français, marqué par la simplicité majestueuse de son ordonnancement symétrique, proche d'un certain minimalisme cher à François Mansart.

En 1993, une équipe de compagnons se lance dans un chantier de restauration des plus importants, pour retrouver l'esprit de cette demeure exceptionnelle, par son caractère complet, son environnement, son parc dessiné à la fin du XVIIème par André Le Nôtre et sa richesse hydraulique. Le tracé du canal bordant l'arrière du château a été entièrement recreusé entre 1999 et 2001. Il a ainsi repris son tracé initial quittant la Juine un peu en amont du château pour y replonger en aval de celui-ci, juste avant le pont de Cochet[1].

La procédure de classement s'est déroulée en trois phases :

  1. L'ensemble des façades et toitures du château et des deux pavillons d'angle ainsi que celles des communs avec leur mur de clôture fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2],
  2. L'intérieur fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le [2],
  3. Le petit parc fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation du château de Mesnil-Voisin dans l'Essonne.
Château de Mesnil-Voisin
Voir l’image vierge
Localisation du château de Mesnil-Voisin dans l'Essonne.

Situé en rive droite de la Juine, sur la commune de Bouray-sur-Juine, il est accessible par la route départementale RD17. Toutefois, il est plus proche du centre ville de Lardy, que de celui de Bouray-sur-Juine. L'adresse du château est : 1, rue de Lardy, Bouray-sur-Juine[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château a été construit par le réputé maçon de la Creuse, Michel Villedo[1].

Il possède de vastes communs. Au centre de la cour des communs, un immense pigeonnier coiffé d'une poivrière présente ses 3 500 boulins (nichoirs intérieurs), sa charpente et son dénichoir mobile. C'est un des rares à être préservé en l'état avec l'escalier mobile interne.

L'importance du chantier apparaît à travers ses 360 fenêtres à refaire.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Orthographe de Voisin[modifier | modifier le code]

Voisin a repris son ancienne orthographe "Voysin".

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elia GIMENEZ, mémoire de master sous la direction d'Alexandre GADY Paris Sorbonne IV (2012-2014), 2012-2014 (lien sécurisé (droit auteur) [doc])
  • Philippe Cusset et Joël Jacquet « L'Essonne des châteaux », C2M information à Gravigny (27), juillet 1996

Références[modifier | modifier le code]